Share

Actualités

Share
Déplier Replier
27.01.2021

Soutenance de thèse de Romain Devauchelle

Les espaces ferroviaires en France et en Allemagne pendant la Première Guerre mondiale

Thèse en co-tutelle (Université Paris Nanterre et Humboldt-Universität zu Berlin)
Soutenue et présentée par Romain Devauchelle
le mercredi 27 janvier 2021 à 9h
en visioconférence (lien sur demande à l'adresse : soutenance@passes-present.eu)

Plus d'information

Les espaces ferroviaires en France et en Allemagne pendant la Première Guerre mondiale

 

Thèse en co-tutelle (Université Paris Nanterre et Humboldt-Universität zu Berlin)
Soutenue et présentée par Romain Devauchelle
le mercredi 27 janvier 2021 à 9h
en visioconférence (lien sur demande à l'adressesoutenance@passes-present.eu)

 

Composition du jury :

Madame Annette Becker, Professeure émérite, Université Paris Nanterre (directrice de thèse)

Madame Gabriele Metzler, Professeure des universités, Humboldt-Universität zu Berlin (codirectrice de thèse)

Madame Laurence Van Ypersele, Professeure des universités, Université Catholique de Louvain

Monsieur Nicolas Beaupré, Maitre de conférence, Université Clermont Auvergne

Madame Heike Wieters, Professeure des universités, Humboldt-Universität zu Berlin

 

Résumé :

 

Outils logistiques et tactiques majeurs durant le conflit, l’ensemble des réseaux ferrés sont mis au service de la guerre et, en Allemagne comme en France, placés sous l’autorité du commandement militaire qui les gère, les défend et les réorganise à l’échelle du pays. La conduite de guerre d’un point de vue ferroviaire repose sur différents acteurs civils comme militaires. Toutefois les réseaux doivent continuer à supporter le trafic de voyageurs et de marchandises et il n’y a donc pas que les soldats qui occupent ces espaces. La guerre et la présence humaine dans les espaces ferroviaires provoquent espionnages, espionnite, bombardements, évacuations, constructions et destructions des installations ferroviaires, curiosité, rumeurs, attroupements, phénomènes de groupe, indiscipline, prostitution, propagation d’écrits et de paroles contestataires, déplacements supplémentaires pour l’industrie, l’agriculture ou le marché noir. Il faut défendre et entretenir le réseau tout en maintenant cheminots et soldats disciplinés et en bonne santé physique et morale. Des objectifs et des volontés des commandements de moins en moins compatibles avec la réalité du terrain aggravée par une guerre qui s’éternise et use toujours plus hommes et matériels ferroviaires.
Les espaces ferroviaires s’avèrent être de très bons outils pour étudier les contacts entre civils et soldats, ils sont des interfaces entre deux mondes, l’arrière et le front. Cette thèse traite donc autant de la technicité et des spécificités du chemin de fer en guerre que de l’interaction sociale au sein des espaces ferroviaires.