Share

Jeunes chercheurs

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Share
Déplier Replier

Aarthi AJIT


Titre:  Doctorante contractuelle du labex Les passés dans le présent
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186, Université Paris Ouest Nanterre La Défense


Email:  thememorygame@gmail.com


Bio

Doctorante contractuelle dans le cadre du Labex Les passés dans le présent, Aarthi Ajit se spécialise dans l’étude de l'oralité et du rôle de la mémoire dans la transmission intergénérationnelle de la culture matérielle. Les recherches d’Aarthi visent à comprendre comment les valeurs, le patrimoine et la mémoire voyagent du passé au présent, à travers les souvenirs de Maisons nobiliaires qui n'existent plus, dans le Kerala, Inde du Sud, connues sous le nom de tharavads. Elle étudie les raisons socio-culturelles pour lesquelles les tharavads du Kerala ont été  démolies ou sont en cours de démolition, afin d'explorer ce que cela implique pour les pratiques patrimoniales contemporaines parmi les émigrants kéralais à l'étranger, aussi connus sous le nom de diaspora Malayali. Ce qui se joue dans la trajectoire de migration des Malayalis est un déplacement particulier de la mémoire, qui commence par le déplacement physique de la famille de la tharavad. Ceci a des implications sur la façon dont l'histoire vernaculaire et les valeurs sont transmises à la génération suivante via des objets contenant la mémoire du "foyer" originel. En s'interrogeant sur comment sont créées, héritées et reproduites les "responsabilités" ancestrales et actuelles des descendants de tharavads démolies au Kerala, Aarthi étudiera comment les histoires orales et les objets issus de l'ancien complexe de la Maison nobiliaire peuvent agir comme catalyseurs d'une mémoire culturelle se perpétuant au-delà de l'existence physique de la tharavad.

Share
Déplier Replier

Shaker AL-SHBIB


Titre:  Docteur
Fonction:  Post-doctorant au sein du labex Les passés dans le présent
Institution:  Université Paris Nanterre , Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Archives de fouilles de sites préhistoriques et antiques


Email:  shakershbib@yahoo.fr
Page Perso:  Page de Shaker Al-Shbib sur le site d'Arscan (http://www.arscan.fr/apohr/equipes/shaker-shbib/)


Bio

Shaker Al SHBIB est un archéologue syrien qui a travaillé jusqu'en 2011 à la Direction Générale des Antiquités et des Musées (DGAM) en Syrie. Il a été le directeur des fouilles et recherches archéologiques dans la région d'Idlib (2005-2011), et conservateur adjoint au Musée archéologique d'Idlib (2003-2005).

Shaker Al SHBIB a obtenu ses diplômes Master (2006) et Doctorat (2015) à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a mené ses recherches sur les fortifications hellénistiques, romaines et byzantines, notamment en Syrie. Il a codirigé les Missions syro-française d’Apamea (2003-2005), syro-libanaise de Cyrrhus (2006-2011) et la Mission syro-espagnole de Tall As Sin (2005-2008). Il a également participé à un certain nombre de projets archéologiques, dont la mission syro-japonaise dans la région de Raqqa (2005-2006), Doura-Europos (2002-2008) et Tell Afis (2004-2005).

En 2015, il a rejoint le LabEx les passés dans le présent dans le cadre du projet « archives de fouilles des sites préhistoriques et antiques ». Il travaille, à la fois, sur les archives et la documentation de la mission française en Syrie du Sud, et sur la publication de sa thèse intitulée Les fortifications de Cyrrhus-Nabi Houri de la période hellénistique à la reconstruction par Justinien.

Shaker AL SHBIB est également un expert en patrimoine à la Smithsonian institution et au Penn Museum. Il travaille sur le projet de sauvegarde du patrimoine en Syrie et en Iraq (SHOSI) depuis janvier 2014. Il a planifié et coordonné les projets de préservation d'urgence au musée de Ma'arrat AL-Nouman, dans les villages antiques de Syrie du nord, patrimoine mondial de l'UNESCO, et d'Ebla.

Share
Déplier Replier

Sylvain ANTICHAN


Titre:  Docteur en Science politique
Institution:  Institut des Sciences sociales du Politique, UMR 7220


Participe au projet:  Étude des appropriations sociales des expositions historiques


Email:  sylvain.antichan@yahoo.fr


Bio

Sylvain Antichan est docteur en Science politique (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), qualifié aux sections 04, 19 et 22 du CNU. A la croisée de la sociologie de la politisation, de la citoyenneté et de la mémoire, ses recherches portent sur la contribution de l’histoire et de l’iconographie aux processus de légitimation de l’État et aux dynamiques d’identifications politiques. Sa thèse de doctorat, soutenue en octobre 2014, a pour objet le musée historique du château de Versailles (1830-1950). Ses recherches en cours interrogent les politiques publiques de la mémoire et leurs appropriations sociales à travers deux terrains distincts : les visiteurs d’expositions historiques et les réactions aux attentats. Il a notamment publié « Penser le nationalisme ordinaire avec Maurice Halbwachs » (Raisons politiques, n°37, 2010) et École, musée, citoyenneté ? (Re)visiter les expositions d’histoire en compagnie des élèves (La documentation française, 2016).
En parallèle, il a enseigné aux Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, François Rabelais de Tours et Paris-Dauphine.


Visites scolaires, histoire et citoyenneté

Sylvain ANTICHAN , Sarah GENSBURGER , Jeanne TEBOUL , Gwendoline TORTERAT


Editeur:  La Documentation française
ISBN:  978-2-11-010193-8
URL / DOI:  Site de la Documentation française

La commémoration en pratique : les lieux sociaux du rapport au passé


Editeur:  BDIC
ISBN:  0769-3206
URL / DOI:  Lire l'article en ligne

Faire l’expérience de l’histoire ? Retour sur les appropriations sociales des expositions du centenaire de la Première Guerre mondiale


Editeur:  BDIC
ISBN:  0769-3206
URL / DOI:  Lire l'article en ligne

Un terrain en train de se faire. Éléments sur le (possible) paradoxe de la transmission


URL / DOI:  Lire le billet de blog

Quand les publics s'approprient l'histoire - Working Paper


URL / DOI:  Published on the blog MEMU

Quand les publics s'approprient l'histoire - Working Paper


URL / DOI:  Publié sur le blog MEMU

Share
Déplier Replier

Malena BASTÍAS


Titre:  Doctorante
Institution:  Institut des Sciences sociales du Politique, UMR 7220


Participe au projet:  Qu’est-ce qui se joue dans la médiation de l’histoire ? Étude de cas à l’échelle locale. , Transatlantique


Email:  malena.bastias@gmail.com


Bio

Chilienne, sociologue, actuellement en doctorat en sciences politique avec une thèse sur la genesse et la réception du Musée de la Mémoire et droits de l'Homme à Santiago.

Julie BESSENAY-PROLONGE


Titre:  Doctorante
Institution:  Université Paris 1


Participe au projet:  Monuments d’Orient

Share
Déplier Replier

Laure CARBONNEL


Titre:  Docteur en anthropologie. Postdoctorante au MQB (2016-2017)
Fonction:  Collaboratrice contractuelle - Ingénieur de recherche
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186 , Musée du quai Branly


Participe au projet:  À la naissance de l'ethnologie française : les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)


Email:  laure.carbonnel@gmail.com
Page Perso:  Page personnelle sur le site du LESC (http://www.mae.u-paris10.fr/lesc/spip.php?article126)


Bio

Laure Carbonnel est docteur en anthropologie, elle mène ses recherches au Mali et en France. Depuis 2003, elle travaille également en tant qu’analyste de sources sur les fonds d’archives d'ethnologues africanistes déposés à la Bibliothèque Éric-de-Dampierre. Dans la continuité des réflexions portant sur les matériaux de terrain des ethnologues et sur la valorisation des archives, elle participe à l’élaboration du portail « A la naissance de l’ethnologie française ».

Share
Déplier Replier

Étienne FAISANT


Titre:  Docteur en histoire de l'art
Fonction:  Chercheur post-doctorant
Institution:  Université Paris Nanterre , Musée d'Archéologie nationale - Domaine de St-Germain-en-Laye


Participe au projet:  Mise en place d’un corpus numérisé consacré à l’histoire du Château, des jardins et à la création du Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye


Bio

Étienne Faisant a soutenu à l’université de Paris-Sorbonne, sous la direction d’Alexandre Gady, une thèse consacrée à l’Architecture à Caen du règne de Charles VIII au début du règne de Louis XIII, travail couronné par le prix Nicole (décerné par le Comité français d’Histoire de l’art et par la Société de l’Histoire de l’art français) et par le prix de la Société française d’archéologie. Auteur de plus de quarante articles sur l’architecture de la fin du Moyen Âge et de l’époque moderne, il est chargé, comme post-doctorant au sein du labex Les Passés dans le présent, de la constitution d’un corpus numérique rassemblant les sources sur l’histoire du château, des jardins et du domaine de Saint-Germain-en-Laye.


Nouveaux documents sur l’hôtel de Bouillon, de Liancourt puis de La Rochefoucauld


Editeur:  Institut d'histoire de Paris

Share
Déplier Replier

Séverine GABRY-THIENPONT


Titre:  Ethnomusicologue
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186


Participe au projet:  Musiques et politiques mémorielles : émergence, histoire, appropriations


Email:  sevgabry@free.fr


Bio

Séverine Gabry-Thienpont est membre scientifique à l'Ifao (Le Caire) depuis janvier 2014. Sa thèse, soutenue en 2013, portait sur les pratiques musicales coptes en Égypte contemporaine. Son travail s'oriente désormais sur les pratiques, non plus exclusivement coptes, mais aussi musulmanes et populaires. L’examen approfondi des confluences à l’œuvre entre ces diverses pratiques lui permet d’aborder :

  • les rapports interconfessionnels et les disparités régionales (sous-estimées et méconnues) ;
  • les interactions entre les répertoires dits « traditionnels », les palais culturels – dépendants du Ministère de la Culture –, les centres culturels privés, les salles de spectacle et les scènes urbaines ;
  • les circulations, les créations musicales et les échanges, notamment entre musiciens égyptiens et étrangers, et particulièrement depuis la seconde moitié du XXe siècle.

Share
Déplier Replier

Claire GARCIA


Titre:  Doctor (History of contemporary art)
Fonction:  Chargée de programmation et des enseignements M2 et 3e cycle, École du Louvre
Institution:  École du Louvre , Histoire des Arts et des Représentations, EA 4414


Participe au projet:  Dialectical images, imaginary museums, virtual museums

Share
Déplier Replier

Bruno GOMBERT


Titre:  Doctorant
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Humanités numériques et assyriologie : outils pour une histoire « online » du Proche-Orient ancien

Share
Déplier Replier

Julien JUGAND


Titre:  Docteur en ethnologie
Fonction:  Membre associé au CREM-LESC
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186


Participe au projet:  Musiques et politiques mémorielles : émergence, histoire, appropriations


Email:  julien.jugand@gmail.com


Bio

Julien Jugand est docteur en ethnologie, professeur de musique et musicien. Membre du Centre de Recherche en Ethnomusicologie (CREM-LESC) et du Labex Les passés dans le présent, il travaille en Inde depuis 2005 sur l’histoire moderne du patronage de la musique hindoustanie. Avec le sociologue Joël Cabalion, il explore également les usages politiques des musiques bouddhistes et ambedkarites chez les basses castes et intouchables du Maharashtra. Il enseigne dans le département de musiques actuelles du conservatoire Camille Saint-Saëns de Dieppe.

Share
Déplier Replier

Georgia KOLOVOU


Titre:  Docteur
Fonction:  Post-doctorante
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041 , Université Paris Nanterre


Participe au projet:  Les scholies à l'Iliade d'Homère : du texte à l'hypertexte


Bio

Georgia Kolovou obtient, en novembre 2012, un doctorat en Lettres Classiques à l’Université de la Sorbonne-Paris IV. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée au laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet « les scholies à l’Iliade d’Homère : du texte à l’hypertexte ». Le projet est coordonné par Christophe Bréchet, maître de conférences, Université Paris Nanterre, et ArScAn.

Share
Déplier Replier

Aroua LABIDI


Titre:  Doctorante contractuelle du labex Les passés dans le présent
Institution:  Université Paris Nanterre , Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Les mémoires de la conquête arabe de l'Afrique du Nord


Bio

Née en 1987 à Tunis. Titulaire d'un master en lettres (Paris 7) et d'un master en histoire (EHESS). Actuellement  : doctorante travaillant sur le thème de la conquête arabe dans les manuels scolaires maghrébins.

Share
Déplier Replier

Julie LAVIELLE


Titre:  Doctorante
Institution:  Institut des Sciences sociales du Politique, UMR 7220


Participe au projet:  Transatlantique , Qu’est-ce qui se joue dans la médiation de l’histoire ? Étude de cas à l’échelle locale. , Mémoire et usages publics du passé en Europe: séminaire international


Bio

Doctorante contractuelle dans le cadre du Labex Les passés dans le présent, Julie Lavielle s’est spécialisée dans l’étude des politiques de la mémoire comme dispositifs de sortie de conflit. Elle a enseigné des travaux dirigés d’introduction à la science politique et co-organise le séminaire Mémoires et usages publics du passé en Europe.

Sa thèse s’intéresse à la constitution de la mémoire comme problème public en Colombie en se centrant sur l’analyse des processus qui ont mené à la construction de monuments puis de musées de la mémoire. Elle a pour objectif de cerner les interactions entre « mémoires vives » du conflit, présentes parmi les victimes et la population civile, évocations du passé portées par les associations de victimes, et mises en récit produites par les acteurs publics ; elle envisage ainsi les monuments et les musées comme des espaces clefs où se croisent ces processus. Elle s’appuie sur la comparaison de deux objets: le monument en hommage aux morts du massacre de Trujillo, construit par une association de victimes locale et des ONG dans un contexte où la thématique de la mémoire était absente du débat public, et le « Musée-Maison de la mémoire » de Medellín, d’origine publique et valorisé en tant qu’outil de pacification.

Share
Déplier Replier

Anis MKACHER


Titre:  Postdoctorant
Institution:  Labex Les passés dans le présent , Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Les mémoires de la conquête arabe de l'Afrique du Nord


Bio

Anis Mkacher obtient, en janvier 2013, un doctorat en Théorie et Pratique de l’Archéologie à l’Université Paris IV. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattaché au laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet « les mémoires de la conquête arabe du Maghreb ». Le projet est coordonné par Hervé Inglebert, Professeur des universités (histoire romaine), Université Paris Ouest Nanterre la Défense, directeur de l’équipe THEMAM (Textes, histoire et monuments de l’Antiquité et du Moyen-Âge)-ArScAn.


Notices


Editeur:  Presses Universitaires de France (PUF)
ISBN:  978-2-13- 074985-1

Share
Déplier Replier

Olivia MUNOZ


Titre:  Docteur
Fonction:  Post-doctorante
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Archives de fouilles de sites préhistoriques et antiques


Page Perso:  Page d'Olivia Munoz sur Academia (https://mae.academia.edu/OliviaMunoz)


Bio

Olivia Munoz est archéo-anthropologue, spécialiste de la préhistoire récente et la protohistoire de l’Arabie du Sud-est. Elle obtient, en mars 2014, un doctorat en Archéologie, Ethnologie, Préhistoire à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne et un doctorat en Biologie Animale à l'Università di Roma La Sapienza. Ses recherches portent sur l’évolution des populations anciennes dans des environnements contraignants, à travers la reconstruction de leurs modes de vie et l’étude de leurs pratiques funéraires. Elle s’intéresse en particulier aux mécanismes d’adaptations des populations côtières et aux changements bioculturels qui accompagnent la transition vers l’agriculture en Arabie.
Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée au laboratoire Archéologie et Sciences de l'Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet «Archives de fouilles des sites préhistoriques et antiques», coordonné par Régis Vallet, chargé de recherche, CNRS. Elle prépare la publication des monuments funéraires de l'âge du Bronze ancien à Ra's al-Jinz (Oman), en exploitant les archives de fouilles anciennes et en menant l'étude anthropologique des restes humains issus de ces tombes.


Transition to agriculture in South-Eastern Arabia: Insights from oral conditions


ISBN:  1096-8644
URL / DOI:  Lire l'article sur le site de la revue

Share
Déplier Replier

Louise NEUVILLE


Titre:  Doctorante
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  De Nimrud à Rome : Découverte des bibliothèques antiques (NimRoD)


Bio

Doctorante contractuelle en Histoire de la Mésopotamie, spécialisée sur l'histoire des bibliothèques assyriennes et babyloniennes de la fin du IIème millénaire au milieu du Ier millénnaire av. J.-C., et chargée de TD en Licence 2 en Histoire grecque et romaine à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Share
Déplier Replier

Nordine OURAGHI


Titre:  Chercheur post-doctorant
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  Humanités numériques et assyriologie : outils pour une histoire « online » du Proche-Orient ancien

Share
Déplier Replier

Charlotte PESCAYRE


Titre:  Doctorante contractuelle au labex Les passés dans le présent
Fonction:  Ethnologue, ingénieur de projets et artiste de cirque fildefériste.
Institution:  LESC - Université Paris Nanterre , Universidad Nacional Autónoma de México


Email:  chacayre@gmail.com


Bio

Titulaire d’une licence en Sciences Humaines et Sociales de l’Université Paris V René Descartes (2006), d’un Master Recherche « Espaces, Sociétés et Cultures des Amériques » (2012) et d’un Master Professionnel « Ingénierie de projets avec l’Amérique latine » (2011) à l’Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse, Université Toulouse-Le Mirail, ses recherches s’articulent autour des expressions spectaculaires et acrobatiques mexicaines et de la patrimonialisation de pratiques culturelles autochtones. Ayant également obtenu un diplôme professionnel d’artiste de cirque contemporain (spécialisée en danse sur fil) à l’École de cirque Vertigo (Italie), elle est fondatrice et directrice artistique de la compagnie Transatlancirque depuis 2010.

Charlotte Pescayre est doctorante contractuelle dans le cadre du Labex « Les Passés dans le Présent ». Elle prépare une thèse en ethnologie « la maroma mexicaine à l’épreuve des processus de patrimonialisation » sous la direction de Philippe Erikson (LESC) en collaboration avec Aline Hémond et en cotutelle avec Guilhem Olivier (Universidad Nacional Autónoma de México). Elle est également associée au Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines CEMCA (UMIFRE 16).

Résumé du projet de thèse :

 

La maroma mexicaine à l’épreuve des processus de patrimonialisation

 

La maroma est une expression spectaculaire, rituelle et festive pratiquée par des groupes d’artistes-paysans indigènes et métis dans les régions rurales du Sud du Mexique. Le « spectacle » inclut des acrobates, danseurs de corde, clowns, trapézistes, musiciens, et s’effectue en général à l’occasion de festivités communautaires des régions d’Oaxaca Guerrero, Puebla et Veracruz. Résultat d’un métissage artistique et culturel profond, la maroma était très populaire à l’époque coloniale (1521-1810). Aujourd’hui, cette pratique subit de multiples transformations dues aux relations que ses acteurs tissent avec des institutions culturelles et des cirques. Dans cette recherche, je propose d’analyser trois phénomènes qui affectent la maroma : la patrimonialisation (externe institutionnelle), interne et la « cirquisation ». La transformation de la maroma en patrimoine ou en « cirque indigène » demande à être élucidée : comment la maroma se construit-elle en tant que patrimoine, quelle place a-t-elle pour les acteurs sociaux dans leur contexte social propre et quels sont les processus de patrimonialisation qui l’affectent ?

Afin de sonder l’impact des politiques patrimoniales, de la cirquisation et de la migration sur les pratiques de la maroma, j’analyserai cette expression dans trois contextes différents : Santa María Tlahuitoltepec Mixe (patrimonialisation interne), San Miguel Amatitlán, San Juan Yolotepec, El Jicaral dans la Mixteca d’Oaxaca (patrimonialisation externe) et Santa Teresa en région zapotèque du sud de Veracruz (cirquisation). Je porterai aussi mon attention sur certaines communautés où la maroma a disparu (Tezoatlán de Segura y Luna et Santiago Laxopa à Oaxaca) ou bien, s’est éteinte un temps puis a été réactivée par le cirque (Cuautinchán, Puebla).

Ce projet vise à comprendre les processus de patrimonialisation et de cirquisation dans leurs différentes dimensions (sociales, culturelles, économiques), avec les dynamiques culturelles et les organisations sociales propres à chacun de ces trois groupes par le biais d’une analyse des pratiques des différents acteurs.  La recherche se développera sur trois axes d’analyse : (1) l’ancrage de la maroma dans le contexte social et historique propre aux communautés étudiées, (2) le réseau de la patrimonialisation qui affecte la maroma, (3) la construction de la maroma comme patrimoine ou « cirque indigène ».  Comment fonctionne la « mise en spectacle du spectacle » ? Comment montrer sa culture tout en la préservant ? Comment se construit ce patrimoine scénologique dans une nation pluriculturelle ?

La méthodologie consistera en une ethnographie multi-site en régions Mixe, Mixtèque et Zapotèque, une analyse d’archives historiques et iconographique permettant la compréhension de la construction de la maroma comme patrimoine et une étude documentaire incluant la littérature anthropologique, mais aussi des matériaux photographiques et vidéographiques de la maroma.

Aborder et comprendre les processus mémoriels à l’œuvre dans le présent (patrimonialisation, préservation locale, « cirquisation ») et les pratiques permettant de tisser de la continuité culturelle telles que la maroma touche à l’identité et aux transformations sociales des communautés indigènes dans le monde global actuel. Analyser ces dynamiques dans les communautés évoquées permettra de comprendre les différentes stratégies de revitalisation, recréation, réintroduction de traditions, transmission du savoir-faire et d’insertion dans la modernité. La réalisation de ce projet contribuera au développement du concept de patrimoine culturel, à questionner les politiques culturelles qui touchent à ce domaine et à analyser les effets de la patrimonialisation au niveau local. Cette recherche envisage également de produire un apport aux études comparatives en sciences sociales à travers la mise en place d’outils conceptuels et ethnographiques. La maroma mexicaine est ancrée dans des préoccupations anthropologiques concernant la patrimonialisation d’expressions culturelles autochtones, ainsi que les différentes formes de cosmovision et de corpovision en Mésoamérique et à travers le monde. La comparaison entre ces différentes pratiques et les types de systèmes socio-culturels et onto-cosmologiques qu’elles révèlent serait une des pistes à suivre.

Share
Déplier Replier

Sarah PIRAM


Titre:  Doctorante allocataire du labex Les passés dans le présent
Institution:  Université Paris Nanterre , Musée du Louvre


Email:  sarah.piram@louvre.fr


Bio

Allocataire du labex Les passés dans le présent, Sarah Piram est doctorante à l'université Paris Ouest Nanterre-La Défense et chercheur associé au musée du Louvre. Ses recherches portent sur les relations culturelles entre la France et l'Iran au XXe siècle, à travers les archives d'André Godard (1881-1965), conservées au département des Arts de l'Islam du musée du Louvre.

Simon RIDLEY


Titre:  Doctorant en sociologie
Institution:  Université Paris Nanterre , Sociologie, philosophie et anthropologie politiques - SOPHIAPOL (EA3932)


Participe au projet:  Discipliner l’archive ? , Faire et arpenter l’histoire de l’université de Nanterre

Nicolas SAURET


Titre:  Doctorant contractuel au labex Les passés dans le présent
Institution:  Université Paris Nanterre , Université de Montréal


Co-responsable du projet:  PROFIL (Sharing, Reconstituting, and Organizing Fictional Online Identities)

Florabelle SPIELMANN


Titre:  Postdoctorante en ethnomusicologie
Institution:  Université Paris Nanterre , Centre de recherche en ethnomusicologie (CREM) - LESC


Participe au projet:  DaCaRyH (Étude analytique du rythme calypso à travers l'histoire)

Share
Déplier Replier

Jeanne TEBOUL


Titre:  Postdoctorante


Participe au projet:  Étude des appropriations sociales des expositions historiques


Bio

Jeanne Teboul obtient, en décembre 2013, un doctorat en Anthropologie sociale et historique à l’EHESS. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée à l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), dans le cadre du projet «Étude des appropriations sociales des expositions historiques». Le projet est coordonné par Sarah Gensburger, chargée de recherche CNRS.


Visites scolaires, histoire et citoyenneté

Sylvain ANTICHAN , Sarah GENSBURGER , Jeanne TEBOUL , Gwendoline TORTERAT


Editeur:  La Documentation française
ISBN:  978-2-11-010193-8
URL / DOI:  Site de la Documentation française

La commémoration en pratique : les lieux sociaux du rapport au passé


Editeur:  BDIC
ISBN:  0769-3206
URL / DOI:  Lire l'article en ligne

Faire l’expérience de l’histoire ? Retour sur les appropriations sociales des expositions du centenaire de la Première Guerre mondiale


Editeur:  BDIC
ISBN:  0769-3206
URL / DOI:  Lire l'article en ligne

Share
Déplier Replier

Marie YOUNG


Titre:  Doctorante
Institution:  Archéologies et Sciences de l'Antiquité, UMR 7041


Participe au projet:  De Nimrud à Rome : Découverte des bibliothèques antiques (NimRoD)


Email:  marie.young@hotmail.fr
Page Perso:  Page de Marie Young sur Academia (https://univ-paris1.academia.edu/MarieYoung)


Bio

Thèse en cotutelle entre l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne et l’Université d’Heidelberg. Directeurs de thèse : Fr. Joannès et S. M. Maul.

Sujet de thèse: « Être lettré en Babylonie pendant la deuxième moitié du Ier millénaire av. J.-C. »

Cette thèse cherche à analyser les relations des lettrés avec le savoir, les cours royales et les temples en Babylonie après la chute de l’empire néo-assyrien jusqu’à l’empire parthe (Ier s. ap. J.-C.).

    2015-2016 : Année d’échange à l’université d’Heidelberg financée par le DAAD.
    2015-2013 : Master d’Histoire et d’Anthropologie de l’Antiquité entre Paris et l’université libre de Berlin (erasmus d’un an)

Chiara ZUANNI


Titre:  Postdoctorante
Institution:  Victoria & Albert Museum


Participe au projet:  Histoires universelles et musées universels : une comparaison transnationale