Appels à candidatures : contrats doctoraux et postdoctoraux


L'université Paris Lumières et le labex Les passés dans le présent ont le plaisir d'annoncer l'ouverture de 7 appels à candidatures pour 3 contrats doctoraux et 4 contrats postdoctoraux fléchés sur projet.

Contrats doctoraux :

Descriptif détaillé des appels et modalités de candidature dans les liens ci-dessous : 

Projet MEET (La vie secrète des paysages : Mémoires des Ecosystèmes en Tension) 

- Date limite de dépôt des candidatures : 20 juin 2022 à 17h00 (horaire Paris)
- Prise de poste : 1er octobre 2022

Projet VITAL (Ville, temporalités, langage)

Projet EXPEDIAS (Expériences du Présentisme en Espagne : Dispositifs, Arts et Savoirs)

- Date limite de dépôt des candidatures : 29 août 2022 à 17h00 (horaire Paris)
- Prise de poste : 1er octobre 2022

Contrats postdoctoraux :

Descriptif détaillé des appels et modalités de candidature dans les liens ci-dessous : 

Projet WEB-MÉMOIRES (Mémoires du Covid-19 et archives du Web: Construire et conserver les mémoires pour le futur)

- Date limite de dépôt des candidatures : 28 juin 2022 à 17h00 (horaire Paris)
- Prise de poste : 1er septembre 2022

Projet CAST IN STONE (Statues and memories of empire in post-imperial France and Britain)

- Date limite de dépôt des candidatures : 11 juillet 2022 à 12h00 (horaire Paris)
- Prise de poste : 1er septembre 2022

Projet EYCON (Visual AI and Early Conflict Photography)

- Date limite de dépôt des candidatures : 18 juillet 2022 à 12h00 (horaire Paris) 
- Prise de poste : 1er septembre 2022

> Projet STACEI (Saisir et transmettre les archives courantes des ennemis idéologiques : le cas des "Sociétés secrètes" en France et en Espagne de 1940 à nos jours)
- Date limite de dépôt des candidatures : 29 août 2022 à 12h00 (horaire Paris)
- Prise de poste : 1er octobre 2022

ACTUALITÉS

Appel à candidatures - Contrat de recherche - « Projet VITAL - Ville, TemporAlités, Langage »

Labex Les passés dans le présent

Session 2022/2023

Le labex Les passés dans le présent recrute un.e allocataire postdoctorant.e à compter du 2 janvier 2023 et pour 8 mois dans le cadre d’un contrat postdoctoral affecté au projet VITAL.

Termes-clés : urbanisme, architecture, TAL, dynamique spatiale, projet urbain, changement urbain, discours des spécialistes de la ville

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Le labex Les passés dans le présent est un programme scientifique collaboratif, au long cours. Porté par l’université Paris Nanterre avec l’université Paris 8, le CNRS, l’université Paris Lumières (COMUE) et l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, le labex Les passés dans le présent est fondé sur une pratique internationale, inter-institutionnelle et collaborative. Il fait de la professionnalisation des étudiants dans le secteur culturel (innovation numérique, patrimoine, prospective) et du soutien aux jeunes chercheurs une priorité.

Comment forger de nouvelles manières de porter son regard vers le passé et vers le futur, qui nous permettraient de faire face aux défis de notre temps ? La question émane des travaux du labex Les passés dans le présent, qui ont évolué, depuis 2012, vers une expertise scientifique reliant le passé, le présent et le futur. Son approche, ancrée dans les sciences humaines et sociales et les humanités numériques, s’enracine aussi dans les exceptionnelles collections et ressources documentaires des grandes institutions culturelles partenaires : BnF, Archives nationales, INA, musée du quai Branly-Jacques Chirac et musée d'Archéologie nationale.

Portant un regard à la fois rétrospectif et prospectif sur les relations des sociétés à leur passé et leur futur, le labex Les passés dans le présent se constitue en un véritable pôle interdisciplinaire, qui appréhende toutes les époques, des plus anciennes aux plus contemporaines, de la Préhistoire au temps présent, et toutes les aires géographiques dans une perspective comparatiste et plurilingue.

Pour découvrir le labex Les passés dans le présent : http://passes-present.eu

 

ELIGIBILITÉ

Est éligible :

-       Un.e candidat.e ayant soutenu sa thèse depuis moins de trois ans à la date prévue pour le début du contrat (contrat postdoctoral) ;

-     Un.e candidat.e ayant soutenu sa thèse depuis plus de trois ans et moins de six ans à la date prévue pour le début du contrat (contrat de recherche).

 

INFORMATIONS CONCERNANT LE CONTRAT POST-DOCTORAL

-        Durée : 8 mois avec prolongation possible 1 mois.

-        Début du contrat : 2 janvier 2023.

-       Le candidat ou la candidate percevra une rémunération forfaitaire mensuelle brute, exclusive de toute rémunération accessoire, sur la base d’un temps plein, fixé en fonction de la nature du contrat : pour un contrat postdoctoral, 2 271€ brut mensuel ; pour un contrat de recherche avec une thèse soutenue entre 3 et 6 ans avant la prise de fonction, 2600€ brut mensuel.

-        Des missions complémentaires d’enseignement seront possibles, selon les règles en vigueur à l’Université Paris Nanterre.

-        Le travail s’effectuera au sein du Laboratoire Modèles Dynamique Corpus (MoDyCo, UMR7114) et du Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement (LAVUE, UMR7218).

-        Le financement se fera dans le cadre du projet VITAL (Ville, Traitement Automatique du Langage) du labex Les passés dans le présent.

 

STRUCTURE D’ACCUEIL DU/DE LA POSTDOCTORANT.E

La personne recrutée travaillera au sein de l’équipe TAL du projet VITAL. Elle aura un poste de travail dans un bureau au laboratoire MoDyCo et au laboratoire LAVUE situés à Nanterre, où des membres du projet seront présents ponctuellement. La structure d’accueil et le labex Les passés dans le présent fourniront à la personne recrutée un cadre propice au développement d’une recherche collective. Ils veilleront à garantir un environnement de travail inclusif et un soutien conscient des conditions de la recherche universitaire et des difficultés rencontrées par les jeunes collègues précaires.

Le postdoctorant ou la postdoctorante sera co-encadré.e par les professeurs Iris ESHKOL-TARAVELLA, PR spécialiste en TAL, et Olivier RATOUIS, PR Urbanisme.

 

OBJECTIFS

Le projet VITAL associe de manière originale et innovante chercheurs en traitement automatique des langues (TAL), architectes et urbanistes, dans un projet de recherche partenarial avec les Archives nationales et en collaboration avec d’autres institutions. Ce projet vise à comprendre la manière dont les discours et les projets architecturaux et urbains abordent l’espace comme une dynamique et à étudier comment s’exprime cette dynamique.

La démarche interdisciplinaire adoptée ici mobilise le traitement automatique des langues (TAL) afin de repérer et d’analyser les éléments du discours reflétant la notion de dynamique urbaine et sa perception par les spécialistes du domaine de l’urbanisme dans des projets et initiatives d’aménagement. Il s’agit de tester la faisabilité et la fiabilité d’une analyse linguistique automatique des expressions renvoyant à la dynamique dans le domaine de l’urbanisme ainsi que de proposer une modélisation des phénomènes recherchés et une typologie des marqueurs caractérisés par les propriétés associées.

L’accent sera mis sur trois volets :

- modélisation de l’information recherchée ;

- développement d’un outil de la détection automatique de cette information ;

- extraction et visualisation de l’information annotée.

 

MISSION

Dans le cadre de ses fonctions, la personne recrutée aura les missions suivantes :

- finaliser la constitution de corpus de textes dans le domaine de l’urbanisme entamée par les membres du projet VITAL ;

- finaliser les conventions d’annotation proposées par les membres du projet VITAL dans le cadre de recherches précédentes ;

- mettre en place le processus d’annotation manuelle, constituer ainsi le corpus de référence et associer à ce processus les spécialistes du domaine de l’urbanisme ;

- développer le module d’annotation automatique en combinant deux techniques : le machine learning et les méthodes symboliques ;

- évaluer ce module ;

- proposer des analyses statistiques du corpus annoté.

 

OBLIGATION DE SERVICES

Outre la mission sur laquelle le candidat ou la candidate aura été sélectionné.e, le chercheur postdoctorant ou la chercheuse postdoctorante prendra part aux activités générales du Labex (ateliers, séminaires). En relation avec la direction scientifique du projet, il ou elle contribuera notamment à l’organisation et à la réalisation d’actions de valorisation (ateliers, journées d’études, séminaires, enrichissement des supports de communication).

 

CONDITION D’ADMISSION

Les candidat.e.s doivent être titulaires d'une thèse de doctorat en traitement automatique du langage naturel ou en linguistique outillée et montrer un intérêt pour le domaine de l’urbanisme. Une autonomie dans le codage en python est indispensable, ainsi que des bases en apprentissage automatique.

 

CALENDRIER

- Date limite de dépôt des candidatures : 14 novembre 2022 à midi (horaire Paris)

- Sélection des candidatures : entre le 16 novembre et le 30 novembre 2022

- Annonce des résultats : le 1er décembre 2022

- Prise de poste : 2 janvier 2023

 

COMMENT CANDIDATER ?

Les candidat.e.s qui souhaitent postuler au présent contrat post-doctoral doivent communiquer un dossier composé des pièces suivantes :

-        un curriculum vitae académique (2 pages maximum) ;

-        le diplôme de doctorat ;

-        le rapports de thèse (le cas échéant) ;

-        une lettre de motivation (3 000 signes maximum) ;

-        des lettres de recommandation.

 

Le dossier de candidature sera envoyé sous forme électronique au format .pdf (un seul fichier portant le nom du candidat) à l’unique adresse suivante : postdoc22-vital[at]passes-present.eu

 

Contacts scientifiques :

Iris Eshkol-Taravella : ieshkolt[at]parisnanterre.fr

Olivier Ratouis : oratouis[at]parisnanterre.fr

 

Pour tout autre renseignement  :

postdoc22-vital[at]passes-present.eu

Projet BIBARTS-VALO : Mise en ligne de la bibliothèque de Shirley Jaffe (1923-2016)

Dans le cadre de son partenariat avec la Bibliothèque Kandinsky, Bibliothèques d’artistes valorise les fonds conservés par celle-ci en mettant en  ligne les inventaires de plusieurs bibliothèques sur le site internet du programme : http://lesbibliothequesdartistes.org/

À la mort de Shirley Jaffe (1923-2016), artiste américaine qui a passé sa vie en France, un ensemble important de ses œuvres, mais aussi ses archives et sa bibliothèque, sont entrés au Centre Pompidou.

À l’occasion de la première rétrospective française qui lui est consacrée, nous vous invitons à découvrir les 401 livres et 19 titres de périodiques qui composent le fonds Jaffe >> http://lesbibliothequesdartistes.org/bibliotheque_shirley_jaffe

Offre de stage en cartographie - Projet TAPLA (Terrains d'aventure du passé, pour l'avenir)

RÉALISATION D’UNE BASE DE DONNÉES CARTOGRAPHIQUE

RECENSANT LES TERRAINS D’AVENTURE (années 1950-années 2020)

                          

Nature du stage : Réalisation d’une base de données cartographique recensant les terrains d’aventure (années 1950-années 2020) avec l’outil collaboratif en ligne Gogocarto

Niveau : Master ou équivalent

Date de prise de fonction prévisionnelle : 20 septembre 2022

Modalité du contrat : 3 mois (20 septembre-20 décembre 2022) gratifiés au ⅓ du SMIC (indemnité de stage en vigueur, 3,90€ net/h)

Lieux du stage : Archives nationales, 59 Rue Guynemer, 93383 Pierrefitte-sur-Seine, et télétravail

Encadrement : Le ou la stagiaire sera encadré·e par l’équipe de pilotage du projet TAPLA

Contexte :

Le stage se déroulera dans le cadre du projet de recherche-action TAPLA (« Terrains d’aventure du passé/pour l’avenir »), soutenu par le Labex Les passés dans le présent, et porté par les Archives nationales et l’Université de Paris-Nanterre/Lesc, en collaboration avec l’Université Lyon 2/EVS, le Lavue, l’Université Paris-13/Experice, l’Université Beckett de Leeds (Royaume-Uni) et l’Adajep (Association des déposants aux archives de la jeunesse et de l'éducation populaire). TAPLA se compose d’une équipe pluridisciplinaire mêlant archivistes, chercheurs en sciences humaines et sociales et professionnels de l’aménagement.

Le projet de recherche TAPLA entend constituer un réseau de recherche européen pour établir un état de l’art complet, des années 1970 à nos jours, des terrains d’aventure et des formes pédagogiques qui les ont précédés et celles qui en découlent. Il vise à comprendre l’héritage laissé par ces dispositifs apparus durant la Seconde Guerre mondiale au Danemark et à interroger, aujourd’hui, la manière dont la fabrique des espaces urbains pour les enfants, mais surtout par les enfants questionne le rôle et les modes de conception des espaces publics et des pédagogies.

TAPLA est également un projet de recherche-action qui vise à accompagner le développement de terrains d’aventure en partenariat avec les CEMÉA, expert dans la formation et le développement de méthodes d’éducation active visant la transformation des milieux et des institutions par la mise en action des individus.

Description de la mission :

La mission proposée dans le cadre du présent stage consiste à réaliser une base de données cartographique collaborative recensant les terrains d’aventure et les documentant.

Il s’agit de développer un outil cartographique permettant :

-        de recenser les terrains d’aventure du passé et du présent

-        de stocker et organiser les informations et données associées aux terrains d’aventure

-        de développer une interface permettant d’être alimentée en continu par les acteurs des terrains d’aventure ou par tout autre collaborateur volontaire

À partir des données géographiques et historiques compilées sur les terrains d’aventure dans le monde, une première cartographie a été réalisée avec l’outil en ligne OpenStreetMap (https://tapla.hypotheses.org/cartographie). Les données compilées à ce jour concernent : la géolocalisation des terrains d’aventure, leur date de création, des informations concernant les acteurs. Il s’agit maintenant de transférer ce premier travail sur la plateforme cartographique gogocarto permettant une plus grande interactivité, un stockage plus important de données (en particulier de documents multimedia) et offrant des dispositifs collaboratifs. Il s’agit de faire de cette cartographie un outil créé et mis à disposition pour les acteurs des terrains d’aventure ou pour toute autre personne intéressée, souhaitant contribuer, s’informer ou échanger.

La mission consiste à :

-        aligner et transférer les données OpenStreetMap sur Gogocarto

-        transférer et structurer sur Gogocarto un ensemble de documents multimédia documentant les terrains d’aventure (archives numérisées, documentation produite par les chercheurs du projet TAPLA lors de leurs observations sur les terrains actuels)

-        travailler à la lisibilité graphique de la carte à partir des solutions proposées par Gogocarto

-        s’assurer de l’interactivité de la carte (interface de recherche, interface de contribution)

 

Profil :

-        Master ou équivalent en sciences humaines et sociales, géographie, histoire, archives, aménagement, architecture, paysage, urbanisme…

-        Capacité à lire, comprendre et fabriquer des représentations cartographiques

-        Pratique de la recherche en archives et du traitement de données patrimoniales

-        Maîtrise des outils élémentaires de bureautique informatique (word, excel…)

-        Expérience dans le traitement de données numériques, appétence pour les outils de cartographie collaborative (tels que Openstreetmap)

 

Moyens :

Le ou la stagiaire pourra bénéficier d’un accès à un poste d’ordinateur fixe.

 

Envoi des candidatures par courriel à clothilde.roullier@culture.gouv.fr et gilles.raveneau@univ-lyon2.fr

Envoyer un CV, une lettre de motivation

Réception des candidatures : jusqu’au 31 août 2022

Appel à projets 2022 - Accueil de chercheurs au BnF DataLab

La BnF et son partenaire Huma-Num lancent leur deuxième appel à projet DataLab.

La BnF et l'Infrastructure de Recherche Huma-Num lancent un appel à projets pour accueillir des équipes de recherche, afin d’accroître la connaissance mais aussi les possibilités d’analyse et de traitement de ses collections numériques. Les projets proposés devront faire appel à des méthodes et outils de traitement numérique.

A destination des chercheurs qui souhaitent travailler sur les collections numériques de la BnF (collections numérisées ou nativement numériques), cet appel à projet propose, sur une durée d'un an, un accueil au sein du BnF DataLab, un accompagnement scientifique et technique ainsi qu'un financement pouvant aller jusqu'à 15 000€.

L’objectif de l'appel est de permettre à des équipes de recherche de proposer des projets susceptibles d’être accueillis dans le BnF DataLab, qu’ils soient nouveaux ou déjà en cours, avec un financement et un accompagnement spécifique. De fait, la présence des chercheurs au sein du BnF DataLab doit encourager leur participation à la vie scientifique du BnF DataLab.

Cinq sujets sont proposés mais les candidats peuvent également proposer spontanément leurs propres sujets de recherche, s’ils entrent dans le cadre du BnF DataLab.

Les dossiers doivent être reçus par voie électronique au plus tard le 30 septembre 2022 (17h), délai et heure de rigueur.

Retrouvez l'appel détaillé et les modalités de candidatures sur cette page : https://bnf.hypotheses.org/13545


agenda


image 2

Labex Les passés dans le présent


    Le laboratoire d'excellence Les passés dans le présent (Labex PasP) est un programme de recherche interdisciplinaire en sciences humaines et sociales portant sur la présence du passé dans la société contemporaine. En associant des institutions culturelles de premier plan, il s’attache plus spécifiquement à comprendre les médiations de l’histoire à l’ère du numérique, les politiques de mémoire, ainsi que les appropriations sociales du passé en amont et en aval des politiques patrimoniales.

 

Axes de recherche 2020-2024:


>> Mémoire des milieux

>> Expériences du temps

>> Technologies de la mémoire

>> Mémoire pour le futur ?

réalisations

CNRS Maison des Sciences de l'Homme Mondes - USR 3225 La contemporaine | bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains Bibliothèque nationale de France (BnF) Histoire des Arts et des Représentations (HAR) - EA 4414 Institut des Sciences sociales du Politique (ISP) - UMR 7220 Archéologies et Sciences de l'Antiquité (ArScAn) - UMR 7041 Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) - UMR 7186 Modèles, Dynamiques, Corpus (MoDyCo) - UMR 7114 Préhistoire et Technologie - UMR 7055 Musée d'Archéologie nationale - Domaine de St-Germain-en-Laye Musée du quai Branly - Jacques Chirac Institut d'histoire du temps présent (IHTP) - UMR 8244 Paris 8 ComUE Paris Lumières Université Paris Nanterre DICEN-IDF LAVUE CSLF LER CEREG MEMO Sophiapol Université Paris 1 Panthéon Sorbonne Études romanes équipe Nanterre Archives nationales INA HUMA-NUM