Share
Les post-doctorants au sein du labex Les passés dans le présent

Recrutés en 2013

David GOUARD

David Gouard obtient, en décembre 2011, un doctorat en Sciences Politiques à l’Université Montpellier I. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattaché à l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), dans le cadre du projet « Conceptions « ordinaires » et vocabulaire « vernaculaire » de la médiation de l’histoire ». Le projet est coordonné par Marie-Claire Lavabre, directeur de recherche CNRS, directeur de l’ISP.
Il est l'auteur de l'ouvrage La banlieue rouge. Ceux qui restent et ce qui change, Le Bord de l’eau, collection Clair et Net, Lormont, janvier 2014.

Georgia KOLOVOU

Georgia Kolovou obtient, en novembre 2012, un doctorat en Études Grecques à l’Université Paris IV. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée au laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet « les scholies à l’Iliade d’Homère : du texte à l’hypertexte ». Le projet est coordonné par Christophe Bréchet, maître de conférences, Université Paris Nanterre, et ArScAn.

Anis MKACHER

Anis Mkacher obtient, en janvier 2013, un doctorat en Théorie et Pratique de l’Archéologie à l’Université Paris IV. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattaché au laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet « les mémoires de la conquête arabe du Maghreb ». Le projet est coordonné par Hervé Inglebert, Professeur des universités (histoire romaine), Université Paris Nanterre, directeur de l’équipe THEMAM (Textes, histoire et monuments de l’Antiquité et du Moyen-Âge)-ArScAn.

Recrutés en 2014

Étienne PINGAUD

Étienne Pingaud obtient, en décembre 2013, un doctorat en Sociologie à l’EHESS. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattaché à l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), dans le cadre du projet «Conceptions « ordinaires » et vocabulaire « vernaculaire » de la médiation de l’histoire». Le projet est coordonné par Marie-Claire Lavabre, directeur de recherche CNRS, directeur de l’ISP.

Jeanne TEBOUL

Jeanne Teboul obtient, en décembre 2013, un doctorat en Anthropologie sociale et historique à l’EHESS. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée à l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), dans le cadre du projet «Étude des appropriations sociales des expositions historiques». Le projet est coordonné par Sarah Gensburger, chargée de recherche CNRS.

Recrutés en 2015

Étienne FAISANT

Étienne Faisant obtient, en novembre 2013, un doctorat en Histoire de l'Art à l’université Paris-IV-Sorbonne. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattaché au musée d'Archéologie nationale, dans le cadre du projet «Corpus numérique de l’histoire du Château, des jardins et du Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye». Le projet est coordonné par Hilaire Multon, Chef d’établissement du Musée d’Archéologie Nationale-Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

Olivia MUNOZ

Olivia Munoz obtient, en mars 2014, un doctorat en Archéologie, Ethnologie, Préhistoire à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne et un doctorat en Biologie Animale à l'Università di Roma, La Sapienza. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée au laboratoire Archéologie et Sciences de l'Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet «Archives de fouilles des sites préhistoriques et antiques». Le projet est coordonné par Régis Vallet, chargé de recherche, CNRS.

Recrutés en 2016

Florabelle SPIELMANN

Florabelle Spielmann obtient, en septembre 2014, un doctorat en Anthropologie sociale et Ethnologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Elle rejoint le labex Les passés dans le présent, en étant rattachée au Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC), dans le cadre du projet «Dacaryh : Étude analytique du rythme calypso à travers l'histoire». Le projet est coordonné par Aurélie Helmlinger, chargée de recherche, CNRS.

Nordine OURAGHI

Nordine Ouraghi obtient, en 2011, un doctorat en Sciences de l’Antiquité, spécialité archéologie du Proche-Orient ancien à l’université Lille 3. Il rejoint le labex Les passés dans le présent, au laboratoire Archéologie et Sciences de l'Antiquité (ArScAn), dans le cadre du projet «Assyronline :Humanités numériques et assyriologie : outils pour une histoire « online » du Proche-Orient ancien». Le projet est coordonné par Bertrand Lafont, Directeur de recherche, CNRS.

Recruté en 2017

Samir HADJ BELGACEM

Samir Hadj Belgacem obtient, en novembre 2015, un doctorat en sociologie à l'École normale supérieure de Paris (Ulm). Il rejoint le labex Les passés dans le présent, au laboratoire de Sociologie, Anthropologie et Philosophie Politiques (SOPHIAPOL), dans le cadre du projet «Discipliner l'archive ?». Le projet est coordonné par Judith Revel et Anne Raulin, professeurs des universités, Université Paris Nanterre.