Share
Formation continue "Médiations du passé"

À l’époque actuelle, l’histoire, le patrimoine et la mémoire sont omniprésents dans l’espace public. Ils font l’objet de politiques publiques, d’initiatives associatives, de démarches individuelles, artistiques ou non. Ils font également l’objet de projets économiques et industriels d’envergure (tourisme, serious games, traitement numérique du patrimoine). Enfin, les médias leur font une place de choix. Pourtant, alors que de nombreux acteurs ont fait du passé l’objet de leur travail et/ou de leur politique au quotidien, il existe peu de lieux où conduire la nécessaire articulation entre l’histoire, le patrimoine et la mémoire. Car ces trois notions sont souvent séparées, y compris dans l’organisation institutionnelle : au patrimoine, le développement économique et culturel des territoires ; à la mémoire le développement de la conscience citoyenne ; à l’histoire, la transmission des savoirs sur le passé.

L’objectif premier de ce diplôme universitaire hautement professionnalisant ouvert en formation continue et permanente est d’outiller les stagiaires sur les problématiques de médiation du passé. Comment ces notions se situent-elles les unes par rapport aux autres ? Comment sont-elles mobilisées dans la conduite des politiques culturelles et de citoyenneté ? Quels sont les enjeux et les dispositifs de la médiation du passé, et quelles sont les modalités d’analyse de leurs effets auprès du public ?  Existe-t-il des certitudes quant au rôle de la médiation du passé pour construire le commun ?

Le deuxième objectif du diplôme est de doter les stagiaires de compétences nouvelles en matière de dispositifs de médiation du passé (histoire, patrimoine, mémoire) : analyse et compréhension des dispositifs de médiation in situ, des questions qu’ils posent, des compétences qu’ils exigent et de leur impact potentiel ; analyse et compréhension des dispositifs numériques, des choix qui s’offrent aux opérateurs, de leurs conséquences ; analyse des usages en ligne et in situ et compréhension des appropriations du passé qui en découlent.

Par la remise d’un mémoire professionnel centré sur la présentation et l’analyse d’un dispositif de médiation du passé, ce diplôme vise enfin à encourager la conception et la conduite de projet ayant trait à l’histoire, à la mémoire, au patrimoine.

Liste des modules qui composent le diplôme universitaire :

  • Formation 1 : Concevoir un projet de médiation du passé - 3 jours
  • Formation 2 : Documenter et diffuser les patrimoines à l’ère du numérique - 3 jours
  • Formation 3 : Collecter et exposer les source - 2 jours
  • Formation 4 : Restituer et expérimenter le passé in situ - 2 jours
  • Formation 5 : Evaluer un projet de médiation du passé - 2 jours
  • Formation 6 : Projet fil Rouge : développer un projet dans sa structure - 2 jours

 

Il est possible de ne suivre qu'un seul de ces modules (en dehors du 6ème). La participation à un module donne lieu à la délivrance d'un certificat de l'université.

Le dossier d'inscription est disponible en téléchargement ci-dessous. Plus d'informations sont disponibles sur la page dédiée à la formation sur le site de l'université Paris Nanterre.

 

Photo : © BnF/CNRS-Maison Archéologie & Ethnologie, photo Serge Oboukhoff


Re-enactment in Malmesbury © OneTrack. Source : Flickr  (CC BY-NC-ND 2.0)