Share
See it

The Arkeotek Journal

Le projet de mise en ligne de référentiels expérimentaux et ethnoarchéologiques sur les techniques archéologiques s’est concrétisé par la publication dans la revue The Arkeotek Journal de 6 référentiels

Le projet de mise en ligne de référentiels expérimentaux et ethnoarchéologiques sur les techniques archéologiques s’est concrétisé par la publication dans la revue The Arkeotek Journal de 6 référentiels :

  • 3 référentiels sur des techniques céramiques (article original de C. Jeffra, 2015, et articles ré-édités d’A . Gelbert, 2003),
  • 1 référentiel sur des techniques de finitions de perles en roches dures (article ré-édité de d’Errico et al., 2000),
  • 1 référentiel sur du matériel de broyage (article original de S. Delgado, 2015),
  • 1 référentiel sur les modalités de collecte des Columbella Rustica (article original de C. Perlès, 2016) et
  • 1 référentiel sur la fonction de pointes en os (article original d’A. Legrand, 2016). Ces référentiels ont pour particularité d’organiser les données, illustrées de photos, dessins et films, en fonction de leur analyse et interprétation, offrant ainsi aux lecteurs de véritables bases de connaissances.

Les travaux d’ingénierie autour de l’édition et la publication des référentiels sont assurés par le Pôle pluridisciplinaire de la MRSH de Caen.

See it

Base de données "Registres de la Comédie-Française"

Le coeur du projet "Registres de la Comédie-Française" a reposé sur la numérisation des registres en fac simile et la création d'une base de données grâce à laquelle trois outils de recherche distincts ont pu être créées :

  • un outil de recherche par facette
  • un outil de recherche par tableau combiné
  • un calendrier de recherche

Le coeur du projet "Registres de la Comédie-Française" a reposé sur la numérisation des registres en fac simile et la création d'une base de données grâce à laquelle trois outils de recherche distincts ont pu être créées :

  • un outil de recherche par facette
  • un outil de recherche par tableau combiné
  • un calendrier de recherche

Ces outils ont également été améliorés pour une plus grande ergonomie par des designers d’interface.

Accéder à la base de données des Registres de la Comédie-Française

See it

Site Internet "Registres de la Comédie-Française"

Afin de donner un accès aisé à la base de données des "Registres de la Comédie-Française" et dans le but de valoriser les outils créés et mis au service de la communauté, un site web général a été développé.

Afin de donner un accès aisé à la base de données des "Registres de la Comédie-Française" et dans le but de valoriser les outils créés et mis au service de la communauté, un site web général a été développé. Il contient une véritable mine de ressources complémentaires pour les chercheurs et les enseignants, et donne accès gratuitement à des publications scientifiques directement liées à la base de données. Ce site représente aussi la vitrine du projet en général, de son équipe, de ses manifestations et de ses archives en plus de fournir un dictionnaire des données (en cours).

Accéder au site Internet du projet "Registres Comédie-Française"

See it

Versements dans l'Argonnaute

Les campagnes de numérisation réalisées dans le cadre des projets "Albums Valois" et "Affiches européennes" ont permis d'alimenter l'Argonnaute, la bibliothèque numérique de la BDIC.

Les campagnes de numérisation réalisées dans le cadre des projets "Albums Valois" et "Affiches européennes" ont permis d'alimenter l'Argonnaute, la bibliothèque numérique de la BDIC.

Ce portail donne accès aux plus de 150 000 documents numérisés par la BDIC : imprimés et pièces d'archives, dessins, peintures, photographies, affiches et objets, permettant de se plonger dans les sources de l'histoire du XXe siècle.

Accéder à l'Argonnaute

See it

CDLI Wiki

Cdli:wiki est un projet d’encyclopédie en ligne et d'outils de recherche assyriologique, qui fait aujourd’hui collaborer des membres de l’équipe française du CNRS ArScAn-HAROC (Nanterre), et le staff et les étudiants de la Faculty of Oriental Studies de l'Université d'Oxford, avec les contributeurs dans plusieurs autres pays, engagés dans des recherches sur l'histoire du Proche-Orient ancien

Adossé au programme international Cuneiform Digital Library Initiative et né en même temps que lui, cdli:wiki est un projet d’encyclopédie en ligne et d'outils de recherche assyriologique, qui fait aujourd’hui collaborer des membres de l’équipe française du CNRS ArScAn-HAROC (Nanterre), et le staff et les étudiants de la Faculty of Oriental Studies de l'Université d'Oxford, avec les contributeurs dans plusieurs autres pays, engagés dans des recherches sur l'histoire du Proche-Orient ancien. Le projet cdli:wiki est financé par le LabEx Les Passés dans le Présent dans le cadre du programme intitulé “AssyrOnline: Humanités numériques et assyriologie”.

Accéder au CDLI : Wiki

See it

À la naissance de l'ethnologie française

Réalisé par le LESC, ce site internet sur les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne entre 1928 et 1939 documente une étape importante du processus de professionnalisation de l’ethnologie française. L’expérience d’un terrain lointain devient en effet pour les ethnologues un élément essentiel de la formation et un préalable indispensable à la carrière.

Le site À la naissance de l’ethnologie française. Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939) est le résultat du projet du même nom développé au sein du labex Les passés dans le présent et associant la Bibliothèque Éric-de-Dampierre et le  Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, la Bibliothèque nationale de France et le musée du quai Branly - Jacques Chirac.

Réalisé par le LESC, ce site internet sur les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne entre 1928 et 1939 documente une étape importante du processus de professionnalisation de l’ethnologie française. L’expérience d’un terrain lointain devient en effet pour les ethnologues un élément essentiel de la formation et un préalable indispensable à la carrière.

La complémentarité des ressources archivistiques et muséales des trois institutions partenaires, leur numérisation massive et une volonté commune de valorisation permettent de réunir virtuellement fiches, carnets, objets et photographies en créant des liens entre les fonds. Grâce aux textes illustrés dus à des spécialistes, ce site présente le déroulement de ces expéditions collectives, leurs méthodes, leurs résultats, leur contexte ainsi que leurs différents acteurs. Conçu comme un outil de recherche et de vulgarisation, il répertorie les sources bibliographiques et archivistiques en précisant leur localisation, et en donnant accès à des publications en texte intégral.

Bien que ces archives d’ethnologues soient en grande partie numérisées, le choix a été fait de ne pas mettre en ligne ces documents de façon extensive. En effet, l’un des objectifs du site, dans le respect des principes éthiques du projet, est de valoriser ces archives dans leur contexte par une sélection raisonnée de documents représentatifs des méthodes, des résultats ou des parcours biographiques.

Accéder au site À la naissance de l’ethnologie française. Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

naissance_ethno.png

 

See it

Patrimoine du Proche-Orient - Collection Grands sites archéologiques

Dans le cadre du projet "Archives de fouilles des sites préhistoriques et antiques", plusieurs sites Internet ont été créés dans la collection "Grands sites archéologiques" du Ministère de la Culture.

Dans le cadre du projet "Archives de fouilles des sites préhistoriques et antiques", plusieurs sites Internet ont été créés dans la collection "Grands sites archéologiques" du Ministère de la Culture. Certains sont d'ores et déjà accessibles :

- Orient cunéiforme

- Mari

- Tell Feres

D'autres portails numériques sont en cours de préparation et seront mis en ligne prochainement.

 

See it

Aux sources de l'archéologie nationale

Ce site consacré à la Commission de Topographie des Gaules résulte d'un long travail de collecte et d'analyse d'archives aujourd'hui très dispersées. Il propose une vue synthétique sur les hommes en charge de ce projet, sur la méthode, la production documentaire et les résultats dont la valeur scientifique reste indéniable, et sur le contexte de réalisation de cette grande enquête tombée dans l'oubli, alors qu'était réalisée la première carte archéologique de France.

Destinée à produire cartes et dictionnaires topographiques, la Commission de Topographie des Gaules (CTG) entreprend entre 1858 et 1879 des travaux nombreux pour identifier sur le terrain des sites archéologiques. Relevés, photographies, rapports, estampages sont les témoins aujourd'hui dispersés d'une activité intense qui jette les bases d'une archéologie scientifique.

Ce site consacré à la CTG résulte d'un long travail de collecte et d'analyse de ces archives très dispersées. Il propose une vue synthétique sur les hommes en charge de ce projet, sur la méthode, la production documentaire et les résultats dont la valeur scientifique reste indéniable, et sur le contexte de réalisation de cette grande enquête tombée dans l'oubli, alors qu'était réalisée la première carte archéologique de France.

Il a été réalisé dans le cadre d'un projet conduit, au sein du labex Les passés dans le présent, par le musée d'Archéologie nationale de St-Germain-en-Laye.

Visiter le site Internet " Aux sources de l'Archéologie nationale"

See it

Triplestores CIDOC-CRM

Dans le cadre du projet Modélisation, référentiels et culture numérique, 3 triplestores ont été mis en place sur la TGIR Huma-Num. Ils donnent accès à des descriptions CIDOC-CRM de données de trois projets conduits au sein du labex .

Dans le cadre du projet Modélisation, référentiels et culture numérique (ModRef), 3 triplestores ont été mis en place sur la TGIR Huma-Num. Ils donnent accès à des descriptions CIDOC-CRM de données de trois projets (Assyronline, Objets archéologiques à iconographie mythologiques du Cabinet des Médailles de la BnF, et bibliothèque numérique de la BDIC) conduits au sein du labex .

Consulter les entrepôts RDF du projet ModRef

See it

Numérisation de sceaux-cylindres mésopotamiens

Dans le cadre du projet Assyronline, plusieurs sceaux-cylindres mésopotamiens conservés au Cabinet des Médailles, Monnaies et Antiques de la BnF ont été numérisés et versés au CDLI (Cuneiform Digital Library Initiative)

Dans le cadre du projet Assyronline, plusieurs sceaux-cylindres mésopotamiens conservés au Cabinet des Médailles, Monnaies et Antiques de la BnF ont été numérisés et versés au CDLI (Cuneiform Digital Library Initiative).

Voir les sceaux numérisés sur le site du CDLI

See it

Les bibliothèques d'artistes

Le projet "Images dialectiques, musées imaginaires, musées virtuels" a développé une analyse spécifique des bibliothèques d'artistes qui a abouti à la réalisation d'un portail documentaire.

Le projet "Images dialectiques, musées imaginaires, musées virtuels" a développé une analyse spécifique des bibliothèques d'artistes qui a abouti à la réalisation d'un portail documentaire.

Ce projet s’appuie sur les nouvelles technologies pour explorer un type d’archives souvent mal connu de l’histoire de l’art qui est pourtant essentiel pour appréhender avec justesse les processus créatifs des artistes et leurs œuvres : les Bibliothèques des artistes des XIXe et XXe siècles. En parcourant les collections de livres, revues, catalogues et illustrations qui constituaient ces bibliothèques, vous entrez dans l’intimité des artistes et la fabrique de leurs œuvres.

Ce site internet est conçu comme un portail dédié à la recherche sur les bibliothèques d’artistes. On y trouve les listes des ouvrages qui constituaient ces bibliothèques, on peut feuilleter en ligne leur version numérisée, découvrir un recensement sans cesse actualisé des fonds et consulter des outils méthodologiques pour bien appréhender ces ressources.

Accéder au site Bibliothèques d'artistes.

See it

Atlas numérique des bibliothèques antiques

L’atlas des bibliothèques antiques est un programme issu du projet NimRoD: de Nimrud à Rome, Découverte des bibliothèques antiques. La plateforme internet a été conçue pour permettre des points d’entrée multiples.

 

L’atlas des bibliothèques antiques est un programme issu du projet NimRoD: de Nimrud à Rome, Découverte des bibliothèques antiques. La plateforme internet a été conçue pour permettre des points d’entrée multiples.

Dans un premier temps, nos efforts se concentrent sur la partie atlas de cette plateforme. Celle-ci vise à présenter de manière synthétique et normalisée les bibliothèques antiques attestées par des sources textuelles ou matérielles (ainsi que celle qui ont été supposées) et les sites sur lesquelles elles se trouvaient. Des développements complémentaires permettent à l’internaute averti de pousser plus avant la réflexion sur certains éléments des bibliothèques présentées.

Les premiers sites et bibliothèques sont désormais en ligne, en français et —pour certains d’entre eux— en anglais.

Venez les découvrir en cliquant ici : http://nimrod.huma-num.fr/

 

Dans une phase ultérieure sera également développée une partie encyclopédique, permettant d’observer des tendances, de faire des rapprochements entre certaines bibliothèques antiques ou, au contraire, d’étudier des cas particuliers remarquables.

See it

À nos Grands Hommes

Un axe de projet "Images dialectiques, musées imaginaires, musées virtuels", porte sur la statuaire publique et la "monumentalité en carte postale". Dans ce cadre l'application en ligne A nos grands hommes a été développée.

A nos grands hommes

 

L’application A nos grands hommes est consacrée à la statuaire publique de la Renaissance à 1945, et recense 8 000 statues, groupes, bustes, reliefs rendant hommage à un homme, un événement, une idée, commémorant les morts des guerres ou décorant les parcs et les jardins.

A nos grands hommes s’est d’abord élaboré à partir de la collection de 25 000 cartes postales anciennes de sculptures de France Debuisson. De multiples ressources l’ont ensuite enrichi : le répertoire est le fruit d’une collaboration de 30 ans entre France Debuisson et le musée d’Orsay. Il a bénéficié du concours du ministère de la Culture (Service des musées de France), de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), de l’Ecole du Louvre et du labex Les passés dans le présent  et du ministère de l’Education nationale.

Les œuvres sont réparties dans toute la France. Grâce aux informations collectées, le monument prend sa place dans l’histoire de la ville et de la société française ; il est de nos jours un élément du patrimoine de proximité. Le recensement continue, et les apports des utilisateurs sont les bienvenus : dans toutes les communes de France, historiens ou curieux se préoccupent de leur patrimoine et pourront ainsi contribuer à sa diffusion.

Cliquez ici pour accéder au site : https://anosgrandshommes.musee-orsay.fr/

See it

Vers Arcy

Le projet 2ARC, porté par des membres de l'équipe d'Ethnologie préhistorique (coord. Goutas, Bodu & Mevel - UMR 7041), a pour objectif la préservation, la mise en valeur de l'Histoire, du Patrimoine et de la mémoire des documents concernant les fouilles réalisées depuis le 19ème siècle dans différentes cavités du massif d'Arcy-sur-Cure, et en particulier celles d' André Leroi-Gourhan (1946-1963).

Le projet 2ARC, porté par des membres de l’équipe d’Ethnologie préhistorique (UMR 7041), a pour objectif la préservation, la mise en valeur de l’Histoire, du Patrimoine et de la mémoire des documents concernant les fouilles réalisées depuis le 19ème siècle dans différentes cavités du massif d’Arcy-sur-Cure, et en particulier celles d’André Leroi-Gourhan (1946-1963).

C’est le constat d’une absence de synthèse générale sur ces différentes opérations et le risque de la perte d’une mémoire et d’une histoire majeures de la recherche archéologique française qui ont conduit à la création d'un projet visant à numériser une documentation photographique mais aussi écrite dont on sait la fragilité.

Le projet 2ARC trouve sa place dans une recherche de plus grande envergure menée actuellement au sein de l’équipe d’Ethnologie préhistorique (projet « Vers Arcy »), et qui implique aussi des collaborateurs extérieurs à cette équipe, et dont l’objectif est une meilleure compréhension des dynamiques de peuplement paléolithique du Bassin parisien, pour lesquelles les occupations des grottes d’Arcy représentent un noyau central dans notre étude.

http://versarcy.huma-num.fr/

 

See it

Sceaux-cylindres du Proche-Orient ancien

Dans le cadre du projet AssyrOnline, un travail sur les sceaux-cylindres conservés au Cabinet des médailles et antiques de la BnF a abouti à la numérisation et à la mise en ligne de l'ensemble de la collection sur le site Sceaux et empreintes de sceau du Proche-Orient ancien.

Dans le cadre du projet AssyrOnline, un travail sur les sceaux-cylindres conservés au Cabinet des médailles et antiques de la BnF a abouti à la numérisation et à la mise en ligne de l'ensemble de la collection sur le site Sceaux et empreintes de sceau du Proche-Orient ancien.

Les sceaux-cylindres de l'ancien Proche-Orient sont de petits objets gravés d'une illustration, figurative ou non, et parfois d'un texte ; ils ont été fabriqués et utilisés entre 3300 et 300 av. J.-C. Généralement en pierre dure et grosso modo de la taille d'un bouchon de bouteille, ils étaient déroulés sur l'argile fraîche afin de sceller les récipients, les fermetures de portes, ou pour laisser une empreinte sur ceraines catégories de textes cunéiformes. La fonction principale de ces scellements était d'authentifier les transactions ou de protéger l'accès aux biens et aux bâtiments.

Ces petites pièces gravés ont également servi de bijoux, d'objets votifs ou d'amulettes. Les sceaux-cylindres et leurs empreintes sur argile constituent l'un des ensembles documentaires les plus importants du Proche-Orient ancien. La variété des objets eux-mêmes, des matériaux utilisés, ainsi que des scènes et motifs gravés en miniature en font une sources d'information majeure pour les chercheurs.

 

http://sespoa.huma-num.fr/

See it

Carte interactive : la valorisation de la préhistoire en France

Découvrez tous les lieux où la préhistoire est valorisée en France, c'est-à-dire ouverts au public, avec ou sans collections. Et préparez votre voyage sur les routes de la Préhistoire !

De l'enquête à la carte évolutive

 

Editée par le Ministère de la Culture au sein de la collection Grands Sites Archéologiques, cette carte résulte d’une enquête conduite dans le cadre du programme « Préhistoire ». Interprétations, appropriations et usages contemporains dirigé par Sophie A. de Beaune (université Jean Moulin – Lyon 3) et Rémi Labrusse (université Paris Nanterre) au sein du Labex Les Passés dans le Présent. L'enquête a été menée en 2017-2018 par Sarah Delanoë et Flora Noncle, étudiantes en deuxième année des masters Patrimoine et Musées de Paris Nanterre pour la première et Lyon 3 pour la seconde. La mise en forme de la base de données et la mise en ligne ont été réalisées par Félicia Thierry (Arkéomédia) et Thomas Sagory (musée d'Archéologie nationale). La carte est destinée à s'enrichir et à se transformer en fonction des nouvelles informations collectées et de l'évolution des structures déjà mentionnées. À cet effet, n'hésitez pas à nous contacter : sophie.de-beaune@univ-lyon3.fr et rlabrusse@parisnanterre.fr

 

Explorer la carte