Share
See it

MOOC : Faire parler les pierres taillées de la Préhistoire

Un MOOC exclusif proposé en janvier et février 2019 par Jacques Pelegrin sur les pierres taillées de la Préhistoire.

Faire parler les pierres taillées de la Préhistoire

 

À propos du cours

Les pierres taillées forment le principal et plus abondant témoignage de la Préhistoire. Leur « lecture » s’est considérablement enrichie depuis quelques décennies. Proposé sur cinq séances, le MOOC fera découvrir plusieurs aspects intéressants de la Préhistoire pour leur portée anthropologique ou historique, sans négliger d’exposer les clés de lecture permettant d’identifier, de caractériser les pierres taillées préhistoriques et d’argumenter les interprétations discutées.

En plus d’apporter des connaissances générales sur les différents « types » de pierres taillées et leur évolution dans le temps, ce MOOC abordera les problématiques suivantes : le développement de l’intelligence comme principal témoin de l’humanisation, la notion de tradition et de culture matérielle en lien avec les pratiques sociales, l’apparition d’artisans spécialisés dans le cadre de la complexification des communautés humaines au seuil de l’Histoire.


 

Pré-requis

Ce cours ne nécessite pas de prérequis particulier si ce n’est un intérêt pour la préhistoire.


 

Objectifs

  • Faire connaître les principaux outils taillés de la Préhistoire,
  • Montrer comment ils peuvent être étudiés,
  • Présenter ce qu'ils peuvent nous apprendre.

 

A qui s'adresse ce MOOC ?

Ce MOOC est destiné aux étudiants en archéologie ainsi qu'à tous ceux qui s'intéressent à la genése de l'humanité ou encore au propre de l'homme.

 

Format du cours

- Ce MOOC proposera 5 séances de cours dont une séance de présentation du MOOC. Chaque séance présentera un ensemble de vidéos tournées dans des lieux permettant de mieux comprendre les pierres taillées de la préhistoire comme le Musée d'Archéologie nationale (MAN) et la Technothèque du laboratoire « Préhistoire et Technologie » (« PréTech ») du CNRS et de l'universite Paris Nanterre.
- Un quizz pour tester les connaissances acquises sera à effectuer à la fin de chaque séance.
- Un forum permettra d'échanger sur les contenus de chaque séance.
- Une bibliographie et des liens vers des ressources en ligne permettront d'aller plus loin dans les apprentissages.


 

Equipe pédagogique

Jacques Pelegrin

Directeur de recherche au CNRS, chargé de cours depuis 30 ans à l’Université Paris Nanterre et dans de nombreux stages en France et à l’étranger, il est un spécialiste internationalement reconnu de technologie lithique.



 

Plan du cours

Séance 0 : Présentation et découverte du MOOC

Séance 1 : Les pierres taillées de la Préhistoire

Séance 2 : Comment « lire » les pierres taillées préhistoriques ?

Séance 3 : Comment ces objets furent-ils fabriqués ?

Séance 4 : Ce que nous disent les pierres taillées


 

Évaluation

Ce MOOC sera évalué au travers de quizz portant sur les vidéos de chaque séance. La réussite aux quatre quizz proposés à hauteur de 70% de bonnes réponses au total, permettra à l’apprenant de recevoir une attestation de suivi avec succès.

 

Partenaires

Ce MOOC a été réalisé par la COMUE Université Paris Lumières (UPL) en partenariat avec la Maison Archéologie Ethnologie (MAE), l'université Paris Nanterre, l'UMR 7055 Pretech , le labex "Les passés dans le présent" et le Musée d'Archéologie nationale (MAN) .

See it

Condamner le passé ? Mémoires des passés autoritaires en Europe et en Amérique latine

Réalisé dans le cadre du projet La criminalisation des passés dictatoriaux en Europe et en Amérique latine dans une perspective globale cet ouvrage numérique adopte une perspective globale pour répondre à ces questions, en s’intéressant à l’Europe et à l’Amérique latine du XXe siècle. Il montre la progressive émergence et la diffusion de modèles politiques axés sur la condamnation des passés autoritaires. Richement illustré et interactif, il propose de nombreux outils d’exploration : cartes, chronologie, parcours thématiques, liens web vers des archives vidéo en partenariat avec l’INA. Rédigé par les meilleurs spécialistes internationaux, développé en lien avec les programmes de lycée, il se destine plus spécialement aux professeurs d’histoire-géographie et d’EMC du second degré. Il s’adresse également aux étudiants de premier cycle universitaire en histoire, science politique ou sociologie, et à tous ceux qui s’intéressent aux enjeux d’histoire et de mémoire. 

Comment les sociétés font-elles face aux héritages de violences de masse ? Comment les démocraties condamnent-elles les agissements des régimes autoritaires qui les ont précédées ?  Quelles mémoires collectives construisent-elles ?

Conçu sous la direction de Sophie Baby, Laure Neumayer et Frédéric Zalewski, dans le cadre du projet La criminalisation des passés dictatoriaux en Europe et en Amérique latine dans une perspective globale, cet ouvrage numérique, édité au Presses universitaires de Paris Nanterre, adopte une perspective globale pour répondre à ces questions, en s’intéressant à l’Europe et à l’Amérique latine du XXe siècle. Il montre la progressive émergence et la diffusion de modèles politiques axés sur la condamnation des passés autoritaires. Richement illustré et interactif, il propose de nombreux outils d’exploration : cartes, chronologie, parcours thématiques, liens web vers des archives vidéo en partenariat avec l’INA. Rédigé par les meilleurs spécialistes internationaux, développé en lien avec les programmes de lycée, il se destine plus spécialement aux professeurs d’histoire-géographie et d’EMC du second degré. Il s’adresse également aux étudiants de premier cycle universitaire en histoire, science politique ou sociologie, et à tous ceux qui s’intéressent aux enjeux d’histoire et de mémoire. 

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le livre au format epub