Share

Publications scientifiques

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Share
Déplier Replier

L'Homme-animal dans les arts visuels : Image et créatures hybrides dans le temps et dans l'espace


ISBN:  978-2-251-44617-2
URL / DOI:  Site des Belles Lettres
Editeur:  Les Belles Lettres - Presses Universitaires de Paris Nanterre


Résumé

Cet ouvrage s’est en quelque sorte modelé sur son objet en se présentant comme une hybridation aussi parfaite que possible des regards, des savoirs et des discours : de manière expérimentale et inédite, il propose une réflexion interdisciplinaire sur les mécanismes et les enjeux de l’hybridité homme-animal dans la création artistique, depuis les premiers témoignages laissés par les auteurs anonymes de l’époque paléolithique jusqu’aux réalisations des artistes les plus contemporains. Les vingt contributions ici réunies sont dues à des chercheurs, enseignants-chercheurs et conservateurs du patrimoine relevant de plusieurs domaines de spécialité – anthropologie, archéologie, histoire, histoire de l’art, histoire des sciences, littérature comparée. Après un premier chapitre consacré aux principes de création des êtres composites dans plusieurs aires géographiques (Proche Orient, Égypte et Méditerranée antiques, mondes amérindiens) et aux formes de réception de ces images hybrides aux époques médiévale (Centaures et Sirènes) et moderne (monstres imaginaires et rationalité des sciences naissantes), un deuxième chapitre permet de parcourir les enjeux de telles créations en Mésopotamie, en Égypte et en Grèce, jusqu’aux « hybrides utopiques » de Grandville. Le troisième chapitre interroge le geste créateur depuis l’homme-lion aurignacien jusqu’aux créations des artistes contemporains (« Sphynge » en sucre de Kara Walker, masques d’Ensor, portrait de Rosa Bonheur) pour arriver à la collaboration homme-animal-machine. Un quatrième et dernier chapitre permet d’approfondir la sémantique des hybrides ailés dans leur dimension spatiale et symbolique, de l’antiquité classique à l’Asie centrale et à la Chine anciennes, ainsi qu’à l’Orient médiéval. Au fil des contributions se tissent ainsi d’étranges correspondances entre les images, d’un continent à l’autre, d’une aire culturelle à une autre, du passé le plus lointain à nos jours.

Share
Déplier Replier
Valentine ROUX , Jean-Paul THALMANN

Évolution technologique et morphostylistique des assemblages céramiques de Tell Arqa (Liban, 3e millénaire av. J.-C.) : stabilité sociologique et changements culturels

Paléorient 42:1


ISBN:  978-2-271-09197-0
Editeur:  CNRS Éditions


Mots clés

Céramique ; Technologie ; Tell Arqa ; Bronze ancien ; Évolution

Résumé

Le site de Tell Arqa, dans le nord du Liban, présente une séquence continue couvrant l’ensemble du 3e millénaire. Il témoigne de changements économiques et socio-culturels majeurs affectant l’ensemble de la plaine du Akkar vers 2500 avant J.-C. Afin d’évaluer dans quelle mesure ces changements s’inscrivent dans une forme de continuité historique ou marquent des ruptures anthropologiques, liées à des changements d’ordre sociologique ou populationnel, les assemblages céramiques du Bronze ancien sont étudiés selon une approche qui combine analyses technologique et morpho-stylistique. Les résultats montrent que les mêmes chaînes opératoires ont été transmises d’une génération à l’autre sur plus d’un millénaire au sein d’un groupe de potiers spécialisés, témoignant ainsi d’une véritable continuité sociologique. En revanche, les changements morpho-stylistiques qui, donc, s’opèrent sur fond de stabilité technique, traduisent une dynamique chez les consommateurs dont la demande a évolué au fur et à mesure de l’histoire du site.

Share
Déplier Replier

Des Céramiques et des Hommes. Décoder les assemblages archéologiques


ISBN:  9782840162391
Editeur:  Presses Universitaires de Paris Ouest


Résumé

L'objectif de cet ouvrage est de fournir un cadre théorique et méthodologique pour étudier les assemblages céramiques et leur variabilité diachronique et synchronique. Ce cadre est fondé sur l'approche technologique qui, à travers le concept de chaîne opératoire, ambitionne une lecture anthropologique des objets archéologiques, soit une lecture à la fois culturelle et sociologique.

Pour mettre en oeuvre cette lecture, l'auteur propose une stratégie de recherche originale dont l'exposé est au cœur de ce manuel. Cette stratégie conditionne l'organisation des différents chapitres dont la succession répond au souci didactique d'expliciter non seulement comment étudier des séries archéologiques, mais aussi pourquoi les modalités d'étude proposées sont incontournables pour aborder, de manière fondée, des champs interprétatifs ambitieux.