Share

SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)

SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)

Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane) – Une nouvelle approche de la restitution et ses implications sur les formes de transmission

Le projet a eu pour objectif de valoriser et restituer aux Wayana et Apalaï, populations amérindiennes de la Guyane française, un ensemble de fonds audiovisuels et photographiques et de collections d’objets représentatifs de leur culture, tout en proposant une réflexion sur les pratiques de restitution et leur incidence sur la transmission des savoirs « traditionnels » d’Amazonie guyanaise. Les populations ethnographiées y tiennent un rôle central, notamment par leur participation active à la conception du principal outil de restitution, un portail plurilingue, disponible depuis janvier 2020 dans sa version wayana-français www.watau.fr. En réponse à la demande locale, le projet comprend l’édition, en collaboration avec l’équipe wayana-apalaï, d’un corpus important relatif au rituel de purification connu sous le nom de marake et l’étude des collections du musée du quai Branly et du musée des Cultures guyanaises afférentes. Le projet inclut un volet réflexif et épistémologique sur l’expérience de prise en main par les populations autochtones des modalités de restitutions de fonds les concernant. Il s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec des institutions guyanaises et internationales (Brésil, Europe). À l’occasion du lancement du portail culturel wayana et apalaï www.watau.fr, une exposition itinérante -- « Watau, eitoponpë ehema, les chemins de la mémoire » -- destinée aux populations locales a circulé dans la région du haut Maroni en janvier 2020. Elle sera à Cayenne en avril-mai puis à Paris début juin 2020.

L’équipe wayana et apalaï a été impliquée à toutes les étapes du projet, depuis la configuration jusqu’au graphisme du portail, depuis la sélection et l’organisation des données (documents, informations, commentaires...), jusqu’à la réflexion sur leurs modalités de présentation et d’analyse, puis leur gestion (conditions d’accès, ajouts, etc.). Le projet inclut également une (ré)analyse des différents items (chants rituels ou récits enregistrés, objets des collections muséales) par les participants wayana et apalaï eux-mêmes, pour (re)traduire, compléter, rectifier, voire amender les informations jadis fournies par les chercheurs, explorateurs, conservateurs, transcripteurs, ou tout simplement pour apporter un point de vue amérindien complémentaire. Le projet est né en réponse à une demande locale de retrouvailles avec ces données anciennes.

Le portail www.watau.fr,donne accès à des collections organisées par thème (à ce jour 1632 documents) réunissant des enregistrements sonores, des films, des photographies inédites et des images d'objets collectés depuis le 18ème siècle, conservés dans différents musées et centres de recherche (musée du quai Branly – Jacques Chirac, musée des cultures guyanaises, université Paris Nanterre-CNRS, etc.). Il offre aussi des témoignages de la cérémonie de l’eputop/maraké depuis le 18ème siècle, une carte des villages wayana et apalaï contemporains, une carte des institutions du monde conservant des objets ou des documents de ces deux communautés ainsi qu’une médiathèque. Il est conçu pour accueillir des commentaires, de nouvelles contributions de contenu (photos, enregistrements, récits, chants, etc.) et pour créer des expositions virtuelles. 

Co-coordinatrice scientifique (2014-2018)

Éliane Camargo, Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186 - Équipe EREA (Docteur en ethnolinguistique, chercheur)

Responsables du projet

Valentina VAPNARSKY , Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186 - Équipe EREA (Enseignement et Recherche en Ethnologie Amérindienne)

André DELPUECH , Responsable scientifique du projet SAWA (2014-2016), Directeur , Musée de l'Homme

Fabienne de PIERREBOURG , Responsable scientifique du projet SAWA (2017-présent), Responsable de collection Amériques , Musée du quai Branly

Mataliwa KULIYAMAN , Chercheur associé

Aimawale OPOYA , Chercheur associé

Partenaires au sein du labex

  • Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) - UMR 7186
  • Musée du quai Branly - Jacques Chirac
  • Maison des Sciences de l'Homme Mondes - USR 3225

Autres partenaires associés

Association Ipê
http://ipe-recherche-action.org/

Université de Bonn
https://www.uni-bonn.de/

Laboratoire d’Image et Son en Anthropologie - Université de Sao Paulo (Brésil)
http://www.lisa.fflch.usp.br/

Musée des cultures guyanaises
http://amazonian-museum-network.org/fr/les-musees-d-amazonie/musee-des-cultures-guyanaises

Direction des affaires culturelles de Guyane
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Dac-Guyane

Le Serviço Social do Comércio (SESC) de São Paulo
http://www.sesc.com.br/

Collectivité Territoriale de Guyane
https://www.ctguyane.fr/

Ministère des Outre-Mer
http://www.outre-mer.gouv.fr/

Agitwa - Associação dos Grupos Indigenas Waiana Apalai
https://www.facebook.com/assoociacaodosGruposIndigenasWaianaApalai/

Linden-Museum Stuttgart
https://www.lindenmuseum.de/

Durée du projet

43 mois
TOUT A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Share
Déplier Replier

Éliane CAMARGO


Titre:  Docteur en ethnolinguistique
Fonction:  Chercheure
Institution:  Centre EREA du LESC - CNRS/UPOND


Participe au projet:  SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)

Share
Déplier Replier

Philippe ERIKSON


Titre:  Professeur Université Paris Nanterre
Fonction:  Directeur du LESC
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186 , Université Paris Nanterre


Participe au projet:  SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)


Email:  erikson@u-paris10.fr


Bio

  • Doctorat en ethnologie en 1990 Université Paris X Nanterre;
  • HDR 2008 à l'Université Paris X Nanterre;
  • Ethnologue spécialisé dans les sociétés de langue pano du piémont andin (notamment Matis et Chacobo)

Share
Déplier Replier

Sara TANDAR


Titre:  Ingénieur d'études
Fonction:  Responsable Humanités numériques
Institution:  Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès, USR 3225


Participe au projet:  Les sources de l'ethnomusicologie , SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)


Bio

Entre 2010 et 2015, Sara Tandar a travaillé au CNRS comme chargée de ressources documentaires au Centre de recherche en ethnomusicologie (CREM-LESC/UMR7186) et au Laboratoire Lutherie-Acoustique-Musique (LAM-IJLRA/UMR7190) où elle a été principalement en charge du déploiement de la plateforme open source collaborative multimédia Telemeta, de la structuration, de la modélisation et de la fourniture des données du CREM pour le projet Europeana Sounds. En 2015, elle a été recrutée par la BnF au Département de l’Information Bibliographique et Numérique dans le cadre du projet Europeana Sounds. Depuis 2016, elle est responsable Humanités Numériques à la Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès – USR 3225 où elle accompagne les projets numériques. Elle participe à deux projets du LabEx Passés dans le présent : "Les sources de l'ethnomusicologie" (2013) et « SAWA – Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane) » en tant que référente technique pour la mise en place d’un portail de ressources numériques en ligne.

Share
Déplier Replier

Valentina VAPNARSKY


Titre:  Chargée de recherche, CNRS
Institution:  Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, UMR 7186 - Équipe EREA (Enseignement et Recherche en Ethnologie Amérindienne)


Co-responsable du projet:  SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane)

Share
Déplier Replier

André DELPUECH


Titre:  Conservateur général du patrimoine
Fonction:  Responsable scientifique du projet SAWA (2014-2016), Directeur
Institution:  Musée de l'Homme


Participe au projet:  SAWA - Savoirs autochtones wayana-apalaï (Guyane) , Histoires universelles et musées universels : une comparaison transnationale


Email:  andre.delpuech@mnhn.fr


Bio

Conservateur général du patrimoine, depuis 2005, il est Directeur du Musée de l'Homme. Ancien responsable des collections des Amériques au musée du quai Branly, il a été, de 1992 à 1999, conservateur régional de l’archéologie de la Guadeloupe, puis affecté à l’UMR “Archéologie des Amériques” (Université de Paris I et C.N.R.S.) avant de prendre en 2002 la direction du bureau de la recherche archéologique à la sous-direction de l’Archéologie du Ministère de la Culture et de la Communication. Président de la sous-commission Amérique de la Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger du Ministère des Affaires étrangères et européennes, membre du conseil d'administration d'ICOM France.

Fabienne de PIERREBOURG


Fonction:  Responsable scientifique du projet SAWA (2017-présent), Responsable de collection Amériques
Institution:  Musée du quai Branly


Co-responsable du projet:  Indigenous Wayana- Apalaí knowledge (SAWA)