Share
article scientifique

Rire du passé nazi en Allemagne. L’Eigensinn des adolescents face à l’enseignement scolaire du nazisme

OESER

Rire du passé nazi en Allemagne. L’Eigensinn des adolescents face à l’enseignement scolaire du nazisme

Sociétés contemporaines, vol. 99-100, no. 3


ISBN:  9782724634280
URL / DOI:  DOI de la revue
Editeur:  Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.)
Pagination:  pp. 105-126

Résumé

Rire du passé nazi, un sacrilège ? Que signifient les comportements d'élèves qui nous choquent, nous mettent mal à l'aise ou nous paraissent incompréhensibles ? L'article se fonde sur une enquête en milieu scolaire auprès d'adolescents de deux écoles de la périphérie des villes de Hambourg et Leipzig. S'appuyant sur un travail d'observation ethnographique, il analyse les réactions déviantes (pitreries, rires) des élèves à propos du passé nazi et du savoir scolaire qui leur est transmis. Le concept d'Eigensinn permet de comprendre comment des actes à la fois individuels et collectifs, parfois dirigés à l'encontre de l'institution scolaire, contribuent à maintenir l'ordre scolaire. Il insiste également sur la nécessité d'inscrire l'Eigensinn dans un cadre collectif (ici dans l'entre soi masculin des groupes de pairs) et de le resituer socialement tant les agents sociaux ne s'avèrent pas égaux face à l'Eigensinn. L'article tente ainsi de comprendre, à travers l'exemple de l'école, le fonctionnement de l'ordre social, comme une (re) invention au quotidien des relations de pouvoir.

See also