Share

Publications scientifiques

Share
Déplier Replier

Voir les mythes : Poésie hellénistique et arts figurés


ISBN:  978-2-7084-1036-7
Editeur:  A&J Picard


Résumé

L'ouvrage explore les rapports entre arts plastiques et poésie dans la culture hellénistique. Les auteurs étudient les liens qui unissent l'invention littéraire et les images de mythes chez les Grecs. Avec cette plongée dans la fabrique du mythe, elles montrent comment les représentations artistiques (sculpture, peinture, céramique, orfèvrerie) offrent aux poètes l'occasion d'explorer de nouvelles voies et mettent en évidence l'extraordinaire richesse du corpus mythologique qui nourrit aussi bien l'iconographie que la création poétique. Un ouvrage fondamental.

Share
Déplier Replier
Michèle BAUSSANT , Sarah GENSBURGER , Marina CHAULIAC , Nancy VENEL

Les terrains de la mémoire. Approches croisées à l'échelle locale


Ouvrage: Cette étude, parue aux Presses de l’Université Paris Nanterre, a été réalisée en collaboration avec le Rize de Villeurbanne.
ISBN:  978-2-84016-303-9
Editeur:  Pressses universitaires de Paris Nanterre


Résumé

La « mémoire » fait aujourd’hui l’objet d’usages politiques, sociaux et scientifiques, nombreux comme divers. Cet ouvrage en propose une approche originale. Se distinguant de l’étude de cas, d’une part, de l’essai normatif, de l’autre, il fait le pari de l’approche croisée à l’échelle locale pour comprendre les dynamiques sociales de la mobilisation du passé dans les sociétés contemporaines. Il met en perspective des recherches portant sur un territoire marqué par une politique municipale forte dans le domaine mémoriel, à savoir la ville de Villeurbanne, avec d’autres terrains d’enquête conduits ailleurs en France comme à l’étranger.

Réunissant des chercheuses et chercheurs issus de disciplines différentes (sociologie, anthropologie, science politique, psychologie sociale, sciences de l’information et de la communication), il parvient à saisir les conditions d’émergence d’institutions municipales en charge de la mémoire comme à cerner les appropriations, du rejet à l’adhésion, dont elles font l’objet de la part des acteurs sociaux. Réciproquement, et au plus près des pratiques sociales, cet ouvrage prête attention aux conditions de transformation d’expériences singulières et privées du passé en discours et objets publics et possiblement partagés. Enfin, il invite à penser, à nouveaux frais, la terminologie patrimoniale et ses usages, notamment à travers une réflexion sur les rapports des individus au patrimoine immatériel et déterritorialisé.

Share
Déplier Replier

La marche de 1983. Des mémoires à l'histoire d'une mobilisation collective.


Ouvrage: La marche de 1983. Des mémoires à l'histoire d'une mobilisation collective.
ISBN:  9782840163077


Résumé

Cet ouvrage rassemble des sociologues, des historiens et des politistes pour interroger les mémoires et les usages sociaux de La Marche pour l'Egalité et contre le racisme de 1983. Il propose différents angles pour envisager une sociohistoire de cette mobilisation collective. Les contributions s'appuient sur les apports de la sociologie du militantisme et des mobilisations des groupes minoritaires pour étudier à nouveau frais un événement et comprendre en quoi il a fait date dans l'histoire de France. Il entend également étudier la construction d'une mémoire de la Marche en lien avec la position sociale de ses porteurs, de ses lieux de production et en fonction des différentes échelles de l'événement. Ainsi, l'ouvrage interroge certains mythes fondateurs relatifs à l'émergence d'une "génération spontanée" de "Beurs", qui affirmerait une "nouvelle identité" et qui porterait principalement "des revendications culturelles". A cette fin, il invite à analyser la réception locale de l'événement, contribuant à nuancer l'unanimisme dont il a été crédité, ainsi qu'à étudier les freins rencontrés, les limites de son autonomie politique et, in fine, de ses promesses comme de sa portée. Enfin, le livre constitue un guide pour des enquêtes futures en faisant le point sur l'historiographie et les sources à disposition des chercheurs.

Share
Déplier Replier
Alain VAILLANT , Yoan VERILHAC

Vie de bohème et petite presse du XIXe siècle. Sociabilité littéraire ou solidarité journalistique ?


ISBN:  9782840163121
Editeur:  Presses universitaires de Paris Nanterre


Résumé

La bohème est l’un des mythes les plus populaires du XIXe siècle : il a inspiré des romans, des poèmes, des opéras et, plus récemment, de nombreux ouvrages érudits. On s’est familiarisé avec ses figures pittoresques, sa géographie parisienne, ses rites initiatiques. Mais on manque souvent l’essentiel : si la bohème constitue une collectivité si identifiable – unie par des liens très puissants de camaraderie –, c’est qu’elle est l’émanation directe de la petite presse littéraire et artistique qui, de
l’époque romantique jusqu’à la fin de siècle, est le coeur vivant de la vie culturelle, en France.
Il faut donc oublier la légende de la bohème pour se tourner vers la réalité : l’organisation concrète de cet univers médiatique, le tissu étroit des solidarités professionnelles et amicales. Surtout, cette complicité collaborative de la presse influe directement sur les formes de l’écriture (désormais saturée par l’ironie et la parodie) et, contrebalançant la solitude sacrée de l’auteur, met en jeu la conception même de la littérature

Share
Déplier Replier
Annette BECKER , Stéphane Tison

Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre


ISBN:  9782840163282
Editeur:  Presses universitaires de Paris Nanterre


Résumé

Les pertes inouïes de la Grande Guerre ont entraîné la généralisation de pratiques embryonnaires auparavant: individualisation des sépultures, construction de monuments commémoratifs, multiplication des rites. Des chercheurs de nombreux pays étudient les traces de cette rupture majeure, encore largement visible dans les paysages. Tombes, cénotaphes, nécropoles, monuments et mémoriaux en représentent le témoignage matériel et culturel.
Anthropologues, historiens, archéologues, spécialistes du tourisme de mémoire, retracent comment a été remémorée ce que l’on croyait être la vision du monde des disparus, du sacrifice au pacifisme. La comparaison internationale et diachronique, de la Seconde Guerre mondiale au génocide du Rwanda, donne toute leur importance à cessites, au moment où ceux du front occidental belge et français sont candidats à entrer au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces témoins des consciences traversées par le malheur des guerres sont l’espoir de la réconciliation humaniste.

voir aussi

Sandrine Lefranc, chargée de recherche CNRS à l'ISP, a publié l'article "La venganza de las víctimas" dans le numéro 59 de la Revista de estudios sociales. L'article est téléchargeable ici.