Share

Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques

Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques
Modèle numérique 3D du « Diadumène de Délos (Athènes, Musée Archéologique National, inv. MN 1826), copie hellénistique en marbre doré à la feuille (vers 100 av. n.è.) d’une œuvre célèbre de Polyclète (Ve s. av. n.è.) La dorure de cette transcription en marbre participe ici d’un processus de patrimonialisation des œuvres grecques classiques dans un contexte privé. Crédit photographique : © ÉFA, C2RMF, Archeomed.

Patrimoniochromies vise à étudier la place et le rôle des couleurs (dorures comprises) dans les processus de patrimonialisation, sur une longue période et dans de multiples aires géoculturelles. L'aspect chromatique des objets du passé a pu en effet, au cours du temps, subir de multiples transformations: de la perte ou modification des couleurs en raison de mauvaises conditions de conservation, jusqu’à leur évolution liée aux réappropriations successives dont ils ont pu faire l’objet (décoloration ou à l’inverse colorisation d’une œuvre originellement non polychrome, apposition de nouvelles couleurs, « restauration » etc.), sans oublier l'évolution du regard culturel sur un objet ou sur une collection, en lien avec les couleurs et l'importance qu'elles jouent.

En étudiant l'évolution chronologique et culturelle de l’apparence chromatique des objets culturels et ses liens avec les processus de patrimonialisation, on s’interrogera sur l'importance des couleurs dans la façon dont nous regardons les artefacts du passé. Le patrimoine joue un rôle dans la façon dont les sociétés humaines voient leur histoire passée, mais aussi dans la façon dont elles se définissent dans le présent sur les plans culturel, économique et politique. Ainsi Patrimoniochromies prendra en considération les nombreuses façons dont la couleur peut influencer ces processus et la définition même des objets du patrimoine.

Il s’agira également d’étudier le rôle de la couleur dans les multiples façons dont les objets et les collections du patrimoine sont reproduits et/ou représentés grâce à d'autres médiums. Il existe en effet de nombreuses façons d'entrer en contact avec ces objets, en dehors de leur observation in situ. Toutes sortes de "représentations" de ces œuvres du passé sont concernées: de la représentation en 2D (dessins, estampes, photographies, etc.) à la représentation en 3D (moulages, anastyloses, modèles numériques, etc.); de la copie de dimensions identiques et réalisée avec les mêmes matériaux, à la restitution imaginaire d'un passé mis en scène (par exemple dans les musées, les livres, les films, etc.).

A partir de l’étude d’artefacts uniques ou de collections d'artefacts, Patrimoniochromies sera organisé en quatre axes fortement reliés les uns aux autres :

-le rôle des couleurs dans la définition même du patrimoine, et le lien entre les couleurs des objets du patrimoine et les identités culturelles ou les sentiments d'altérité ;

-l'évolution des couleurs des artefacts et son impact sur les processus de patrimonialisation ainsi que sur l'écriture de l'histoire de l’art ;

-le rôle des couleurs dans la mise en scène des objets du patrimoine ;

-la reproduction des objets polychromes du patrimoine et la transformation (transcription, traduction, trahison ( ?)) qu'elle implique pour leurs couleurs.

Responsables du projet

Philippe JOCKEY , Université Paris Nanterre - UMR 7051 ArScAn 

Romain THOMAS , Université Paris Nanterre - EA 4414 HAR

Partenaires au sein du labex

  • Archéologies et Sciences de l'Antiquité (ArScAn) - UMR 7041
  • Bibliothèque nationale de France (BnF)
  • Histoire des Arts et des Représentations (HAR) - EA 4414
  • Institut national de l'audiovisuel (INA)
  • Institut d'histoire du temps présent (IHTP) - UMR 8244
  • Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) - UMR 7186
  • Maison des Sciences de l'Homme Mondes - USR 3225
  • Musée d'Archéologie nationale - Domaine de St-Germain-en-Laye
  • Laboratoire d'Études Romanes (LER) - EA 4385
  • Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Espace Germanophone (CEREG) - EA 4223
  • Laboratoire Dispositifs d'Information et de Communication à l'Ère Numérique (DICEN-IDF) - EA 7339

Autres partenaires associés

Centre d’Études Alexandrine
http://www.cealex.org/

Musée du Louvre
http://www.louvre.fr/

Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF)
http://www.c2rmf.fr/

National Hellenic Research Foundation (NHRF), Athènes
http://www.eie.gr/index-en.html

Durée du projet

10 mois

Mots-clés

patrimoine, couleur, Nation, numérique, 3D

TOUT A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dominique DE FONT-RÉAULX


Titre:  Conservatrice générale du patrimoine
Fonction:  Directrice de la médiation et de la programmation culturelle
Institution:  Musée du Louvre


Participe au projet:  Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques

Michel MENU


Titre:  Physicien
Fonction:  Chef du département Recherche
Institution:  Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF)


Participe au projet:  Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques

Share
Déplier Replier

Rémi LABRUSSE


Titre:  Professeur des universités (Art contemporain)
Fonction:  Directeur du laboratoire Histoire des Arts et des Représentations (HAR - EA 4414)
Institution:  Université Paris Nanterre , Histoire des Arts et des Représentations (HAR - EA 4414)


Participe au projet:  « Préhistoire ». Interprétations, appropriations et usages contemporains , Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques


Page Perso:  Page de Rémi Labrusse sur le site de HAR (https://har.u-paris10.fr/les-chercheurs/chercheurs-titulaires/remi-labrusse/)


Préhistoire. L’envers du temps


Editeur:  Hazan, 2020
ISBN:  2754114467

Préhistoire. L’envers du temps


Editeur:  Hazan, 2020
ISBN:  2754114467

Préhistoire. Une énigme moderne

Rémi LABRUSSE , Cécile DEBRAY , Maria STAVRINAKI


Editeur:  Centre Pompidou
ISBN:  284426848X

La préhistoire au présent

Sous la direction de Sophie A. de Beaune et Rémi Labrusse

La question des origines s’est toujours posée à l’humanité. Longtemps, ce passé nébuleux a fait l’objet de constructions plus proches des mythes et légendes que d’une quelconque histoire de l’homme. C’est au xixe siècle que le mot « préhistoire » est entré dans le langage courant. Pour autant, les horizons qu’il évoque ne sont pas les mêmes selon qu’on est adulte ou enfant, spécialiste ou néophyte. Des désirs différents y résonnent. Ils contribuent à donner toute sa richesse et sa complexité à l’idée de préhistoire aujourd’hui.

La préhistoire des préhistoriens est très concrète, forgée à partir d’indices matériels qu’ils réunissent à la manière de détectives. Malgré l’absence de documents écrits, cette très longue durée est mieux comprise grâce aux techniques fines de fouille, aux progrès des datations et de l’analyse des vestiges. Anthropologues, philosophes, psychanalystes et historiens portent sur la préhistoire un oeil plus distancié. Artistes et écrivains y voient un monde perdu, un âge d’or, à moins qu’elle ne soit pour eux le miroir déformant de notre propre société. Autant de visions qui se nourrissent mutuellement.

Ont collaboré à cet ouvrage préhistoriens, historiens, philosophes, anthropologues, psychanalystes, spécialistes d’histoire de l’art et de littérature, mais aussi des médiateurs, des artistes et des écrivains comme Renaud EgoMaylis de KerangalZad Moultaka et Jean-Loup Trassard, qui ont accepté de raconter leur rencontre avec la préhistoire. 


Editeur:  CNRS Editions
ISBN:  978-2-271-13641-1
URL / DOI:  Site de l'éditeur

Philippe JOCKEY


Titre:  Professeur des universités en histoire de l'art et archéologie du monde grec
Institution:  Université Paris Nanterre - UMR 7051 ArScAn 


Participe au projet:  Patrimoniochromies : la place de l'imagerie 2D et 3D matérielle ou virtuelle et de ses couleurs dans la fabrication des discours patrimoniaux nationaux et internationaux (XVIIIe-XXIe s.) et ses effets dans la production des savoirs historiques