Share

Virginie MILLIOT


Titre:  Maître de conférences en anthropologie
Institution:  Université Paris Nanterre , Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC)


Co-responsable du projet:  Making and walking the history of Nanterre’s university


Page Perso:  Page de Virginie Milliot sur le site du LESC (http://www.mae.u-paris10.fr/lesc/spip.php?article65)


Maître de conférences en anthropologie à l’université Paris Ouest Nanterre, Virginie Milliot s’est intéressée aux processus d’émergence sociale et culturelle dans les villes et aux politiques de reconnaissance et d’institutionnalisation culturelle. Après une thèse sur l’« indigénéisation » du hip hop dans le contexte français, elle a continué ses recherches sur les règles de l’art et l’art de vivre et les effets des politiques « d’insertion par la culture » : oppositions entre associations locales et institutions culturelles dans la définition d’une politique culturelle à Vaulx-en-Velin, après 2006 sur les conflits d’espaces publics à Paris, comme à la Goutte d’Or, puis après 2009, sur les marchés de la pauvreté et le « carré des biffins » porte Montmartre. Elle a publié récemment : « Indignations et mobilisations autour des marchés de la pauvreté à Paris », Annales de la recherche urbaine, 108, 2013, p. 117-127 ; avec Stéphane Tonnelat, « Contentious policing in Paris: The street as space for emotional public solidarity », in R. K. Lippert et K. Walby (éd.), Policing cities: Urban securization and regulation in a 21e Century World, Taylor and Francis, 2013, p. 191-204.