Les effets de la médiation de l’histoire

Ces projets de recherche s’attachent à décrire et comprendre les appropriations du passé par des publics socialement différenciés, tant en amont qu’en aval des politiques patrimoniales, des actions mémorielles, des gestes de médiation de l’histoire : enquêtes sur le rapport ordinaire au passé, en amont, enquêtes sur les réceptions, les appropriations, les usages, en aval. Une attention particulière est portée aux effets d’appropriation propres à chaque dispositif de médiation : expositions, portails numériques, simulation historique, lieux de commémoration, etc.