Share
Les jeudis cartographiques : l’atelier de cartographie expérimentale et critique
23 Juin 2022

Université Paris Nanterre


Jeudi 23 juin 2022

10h-17h

Université Paris Nanterre, salle B15, bâtiment Grappin

 

Conçu avec Jean Cristofol, philosophe, et Anna Guilló, artiste, professeure à l’Université d’Aix Marseille, l’atelier de cartographie expérimentale et critique, développé au sein du labex PasP depuis 2020, a pour objectif de contribuer à ouvrir un espace d’échange et de réflexion sur les formes et les enjeux des démarches cartographiques dans les contextes de la recherche en sciences et en arts. Ces démarches sont déjà nombreuses – et diverses – parmi les chercheurs du Labex. Cette richesse doit être un apport pour l’atelier qui espère aussi l’alimenter par d’autres éclairages, d’autres points de vue, d’autres aventures, certaines scientifiques, certaines artistiques. L’un des partis-pris sera d’interroger la cartographie moins par ses résultats (les cartes considérées comme des représentations) que par les dispositifs et les démarches qu’elle met en oeuvre ou qu’elle nourrit, avec toute la complexité des stratégies de recherche, de création ou d’intervention qui s’y trouvent mobilisées. Il s’agira de proposer la cartographie comme une démarche exploratoire, à la fois épistémique et plastique, technologique et inventive, politique et poétique.

La séance de l'atelier de cartographie critique et expérimentale, qui se tiendra le jeudi 23 juin de 10h à 17h, s'organisera autour de trois propositions.

I - de 10h à 12h30. Atelier « cartographie sensible », avec Anna Guilló

À partir de quelques exemples puisés dans l’histoire de ce que l’on peut communément appeler la « cartographie sensible », Anna Guilló proposera un petit atelier pratique de dessin cartographique sur la base d’un exercice réalisable par tous avec des outils rudimentaires. 

II - de 14h à 15h30. L'onto-cartographie, avec Emmanuel Ducourneau 

Une rencontre avec Emmanuel Ducourneau, designer, docteur en anthropologie, autour de ce qu'il appelle l'onto-cartographie. Emmanuel Ducourneau a développé une pratique cartographique capable de rendre compte de l'ensemble des éléments qui participent à l'existence d'un objet technique, en l'occurrence le "carré Hermès", faisant émerger une trame qui recouvre une extraordinaire diversité d'éléments matériels, techniques, esthétiques, qui recouvrent une bonne partie du globe terrestre. C'est à partir de cette méthode que les chercheurs Pierre Thévenin et Anthony Stravrianakis proposent, dans le cadre du projet anthropo-topologie, de questionner leurs propres domaines de recherche.

III - de 15h30 à 17h. Réflexion collective et discussion, avec Jean Cristofol

Une discussion proposée par Jean Cristofol qui ouvre sur une réflexion collective autour des modèles de l'espace sous-jacent aux pratiques cartographiques dans leur confrontation à la notion émergente de l'irréductibilité d'un espace complexe et multidimensionnel. Il s'agit d'interroger les deux modèles généralement pensés comme des formes opposées, celui de l'espace géométrique continu et homogène et celui du réseau, pour questionner la façon dont la cartographie se trouve confrontée à la multiplicité des interactions et de leurs croisements dans un espace qui ne peut plus être simplement anthropocentré.

L'atelier se tiendra en présentiel uniquement, sur le campus de l'Université Paris Nanterre, salle B15 du bâtiment Grappin.

Inscription obligatoire avant vendredi 17 juin 2022 : jeudis.carto@passes-present.eu

 

Contacts

Contact