Share
article scientifique

Le centenaire de la Première Guerre mondiale en Russie : les expositions historiques et leurs publics

TCHOUIKINA

Le centenaire de la Première Guerre mondiale en Russie : les expositions historiques et leurs publics

Matériaux pour l’histoire de notre temps 2017/1 (N° 120)


ISBN:  0769-3206
URL / DOI:  Lire l'article en ligne
Editeur:  BDIC
Pagination:  p. 40-49

Résumé

En Russie, le centenaire de la Première Guerre mondiale a été organisé et financé par l’État. Pour la première fois depuis la fin de la guerre, la commémoration a été organisée à l’échelle nationale. Les pouvoirs publics ont tenté d’imposer une nouvelle interprétation ambivalente du rôle de la Russie dans la Première Guerre mondiale. La Russie est représentée à la fois comme une victime et comme un pays fort ayant une armée victorieuse. Le contexte contemporain du conflit ukrainien a contribué à accentuer des tendances déjà très présentes dans la politique culturelle russe : l’anti-occidentalisme et le « patriotisme ». Une étude sociologique a été menée en 2014 dans les musées pour comprendre dans quelle mesure le contexte commémoratif influence les activités de ces institutions et la perception des expositions par les visiteurs. La recherche a montré que la plupart des musées atténue le message idéologique de l’État en complexifiant la présentation de l'histoire de la guerre. Le rapport au passé et à la guerre chez les visiteurs est très influencé par les médias. En revanche, l'appréciation de chaque objet est toujours en lien avec leur expérience personnelle, leur histoire familiale et leurs lectures.

See also