Share

La criminalisation des passés dictatoriaux en Europe et en Amérique latine dans une perspective globale

La criminalisation des passés dictatoriaux en Europe et en Amérique latine dans une perspective globale
Terror Háza (Maison de la Terreur) Budapest, Hongrie. © Pascal Terjan - CC BY-SA 2.0 Source : Flickr

Projet franco-britannique développé en partenariat avec le programme Care for the Future, du Arts & Humanities Research Council (Royaume-Uni)

Le projet est centré sur la  ‘troisième vague de démocratisation’ entamée dans les années 1970, et sur les processus inédits visant à gérer et nommer les héritages des dictatures. Au-delà du binôme franco-britannique, il associe une équipe internationale (Argentine, Hongrie, Roumanie, République tchèque, Espagne). Les procès seront placés au centre de la recherche pour montrer comment le traitement pénal des régimes dictatoriaux puise dans, et influence, trois espaces sociaux interconnectés où sont produits des discours sur le passé : l’historiographie, les mobilisations de victimes, la patrimonialisation. Le programme comporte 3 axes : les effets de la circulation intra- et inter-régionale de représentations des passés dictatoriaux sur le champ judiciaire, la construction des causes victimaires, les liens entre les procès (ou absence de procès) et l’inscription dans l’espace urbain de représentations de passés dictatoriaux. Il s’appuie sur l’étude des narrations construites dans le champ historien, sur les discours et stratégies d’actions des associations de victimes et sur les représentations patrimoniales (lieux de détention transformés en musées, valorisation du patrimoine hérité des régimes dictatoriaux). Outre les livrables académiques, le partenariat avec la BDIC débouchera sur la conception en commun d’un manuel multimédia.

Responsables du projet

Frédéric ZALEWSKI , Université Paris Nanterre

James MARK , History Department, University of Exeter

Partenaires au sein du labex

  • Institut des Sciences sociales du Politique (ISP) - UMR 7220
  • Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC)

Autres partenaires associés

University of Exeter
http://www.exeter.ac.uk/

UFR Droit et Science politique, Université Paris Nanterre
https://ufr-dsp.u-paris10.fr/

IC-MEMO (International Committee of Memorial Museums), États-Unis
http://icom.museum/the-committees/international-committees/international-committee/international-committee-of-memorial-museums-in-remembrance-of-the-victims-of-public-crimes/

Durée du projet

30 mois