Share
Partenariat

Appel à projets du MESRI pour l'accueil d'enseignants-chercheurs en résidence dans les musées

Jeudi, Mars 3, 2022

Dans le cadre de sa stratégie de développement de la recherche partenariale, le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation propose aux enseignantes-chercheuses et aux enseignants-chercheurs (ci-après EC) titulaires affectés dans des établissements d’enseignement supérieur un accueil en résidence au sein de musées dont la liste suit. Cette expérience pilote, qui se déroulera pendant la séquence universitaire de 2022-2023, supposera un accueil conjoint au sein d’une unité de recherche rattachée à l’InSHS. À titre expérimental, 26 semestres de résidences seront octroyés pour la période 2022-2023.

Les EC retenus continueront d’être rémunérés par leur administration d’origine et cesseront temporairement leur service d’enseignement pendant la période de leur accueil en résidence, afin de se consacrer au projet de recherche qu’ils auront déposé dans leur dossier de candidature. Les candidatures pourront, au choix, porter sur un ou deux semestres de résidence.

Cet accueil en résidence fera l’objet d’une procédure de sélection qui engagera le CNRS et le musée demandé et impliquera l’accord de leur établissement (à renseigner sur le dossier de candidature, voir infra). Le CNRS est désigné par le MESRI pour organiser et piloter cette procédure de sélection.

Objectifs

 

L’accueil en résidence vise à développer les recherches en sciences humaines et sociales dans les musées. Il s’adresse à l’ensemble des disciplines (histoire de l’art, histoire, archéologie, littérature, philosophie, économie, sociologie, ethnologie, géographie, droit, etc.) et aux approches interdisciplinaires. L’accueil lie une unité de recherche co-pilotée par le CNRS à l’un des musées participant au dispositif expérimental : LaM - Villeneuve d’Ascq, musée d’Angoulême, musée d’Archéologie nationale – domaine national de Saint-Germain en Laye, CNAM/musée des Arts et Métiers, MUCEM, musée national de l’Histoire de l’immigration, Muséum national d’Histoire naturelle, musée de la Musique – Philharmonie de Paris, musée national de la Préhistoire, musée du Quai Branly-Jacques Chirac, musées de la Ville de Sens, Universcience. Les accueils en résidence devront permettre de réaliser des recherches inédites en lien avec les activités, les bâtiments, les sites ou les collections des musées, et en cohérence avec les orientations scientifiques de l’unité d’accueil. Des opérations conjointes entre les lauréats et les musées pourront être conduites sur la période de la résidence, à l’initiative des EC et en accord avec les musées (cycles de conférences, ateliers, rencontres, etc.). Ces résidences pourront aussi, le cas échéant, être l’occasion de développer des projets collectifs qui auront vocation à être soumis ensuite aux différents dispositifs de soutien à la recherche (ANR, ERC, Emergences, etc.). Les EC bénéficieront ainsi d’un environnement particulièrement propice à la conduite de leurs recherches, tandis que les musées pourront bénéficier du travail scientifique mené par les résidents. Dans ce cadre, les lauréats disposeront d’un espace de travail au sein du musée ainsi qu’un accès facilité aux catalogues et collections. Le musée s’engage à rédiger une convention d’accueil en résidence de l’EC qui précisera les conditions détaillées de son accueil.

Le projet portera de façon préférentielle sur une des thématiques proposées en annexe ou sur une thématique de recherche autre. Celui-ci doit être en lien avec les collections, les activités ou les bâtiments et sites des musées sollicités. Il pourra mentionner le type d’opération que les EC seront en mesure de proposer aux musées sur la période de la résidence. Le projet pourra prévoir une collaboration entre plusieurs musées partenaires, sans pour autant que ce soit une exigence. L’évaluation des candidatures se fera à la fois sur la qualité scientifique du projet, son adéquation avec les collections, les activités, les bâtiments et les sites des musées sollicités, le caractère original de la recherche et sa cohérence avec les axes de l’unité de recherche accueillante. Les séjours en résidence commenceront à compter du 1er septembre 2022.

Procédure

 

La résidence fait l’objet d’une convention entre l’établissement d’origine de l’EC, le CNRS et le musée. Les demandes d’accueil en résidence doivent être transmises, pour avis, à la direction de l’établissement d’appartenance de l’EC, à la direction de l’unité de recherche de destination, ainsi qu’à la direction des musées (par l’intermédiaire des contacts listés ci-dessous). Les dossiers des EC ayant reçu un avis favorable devront être transmis à l’InSHS (CNRS), à l’adresse inshs.daa@cnrs.fr, avant le lundi 31 mars à minuit, sous la forme d’un fichier PDF unique. L’évaluation comportera deux temps : les candidatures feront d’abord l’objet d’une évaluation scientifique avec rapports sous l’autorité de l’InSHS, puis elles seront soumises à une commission d’admission CNRS/Musées.

Composition du dossier

 

Le dossier est composé des pièces indiquées ci-dessous :

- le formulaire de demande d’accueil en résidence portant l’accord de la direction de l’établissement employeur, l’avis de l’unité de recherche de destination et du musée

- un curriculum vitae, présentant un bilan des travaux de recherche, des charges d’enseignement et des fonctions d’intérêt collectif (10 pages maximum)

- une liste des travaux et publications, indiquant les liens d’accès à la plateforme HAL

- un projet de recherche scientifique proposé pour l’accueil en résidence en musée (5 pages maximum) comportant un volet préfigurant le type de coopération envisagées entre l’EC et le musée.

Un rapport d’activité sera remis à l’InSHS et au musée d’accueil dans un délai de trois mois après la fin de l’accueil en résidence.

Annexe : Thématiques de recherche proposées par les musées partenaires

 

Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut, LaM Villeneuve d’Ascq

• Relectures de la modernité par ses marges ; art naïf, art brut, art singulier

• Les modes de collecte, les catégorisations esthétiques et les différentes acceptions et manifestations du « primitivisme »

• Histoire du goût et des collections par le biais de la collection Dutilleul-Masurel

• Ephémères d'art brut (cartons d’invitation, affiches, brochures, cartes postales…), petits papiers pour une étude de la réception de l'art brut

• Histoire des expositions / archives des expositions : les expositions qui ont fait l’art contemporain en France (particulièrement en région)

• Les sites des Habitants paysagistes

Contact : sverdavaine@musee-lam.fr

 

Musée d’Angoulême

• Histoire et provenance des collections extra-occidentales du Musée d’Angoulême, dont un axe sur le rôle des ports de Bordeaux et la Rochelle dans la mise en place d’un réseau d’échange et de vente d’objets venus des colonies

• Étude de corpus des collections africaines ou océaniennes dans le cadre de la publication du catalogue raisonné des collections

• Du papier artisanal aux productions mécanisées, collecte de témoignages, d’objets patrimoniaux complémentaires au fond des collections et construction d’un savoir pluridisciplinaire dans la perspective d’un parcours permanent au musée du papier et d’une candidature sur la liste nationale du patrimoine culturel immatériel

Contact : e.salaberry@mairie-angouleme.fr

 

Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

• Histoire de l’archéologie (histoire des pratiques archéologiques ; insertion de l’archéologie dans le tissus juridique, administratif et institutionnel ; constitution de réseaux de correspondants, d’érudits locaux, de collectionneurs attachés au terroir, de sociétés savantes ; reconnaissance et non reconnaissance des acteurs et donateurs en archéologie : aristocrates, membres du clergé, magistrats, ingénieurs, vs amateurs, femmes, prospecteurs)

• Provenance des oeuvres

• Sociologie et anthropologie

• Géographie et sociologie pour le domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Contact : rose-marie.mousseaux@culture.gouv.fr

 

CNAM/Musée des Arts et Métiers

• Recherches autour du patrimoine scientifique et technique contemporain

• Politiques patrimoniales, protection et mise en valeur du patrimoine à l'échelle locale, nationale et internationale

Contact : catherine.cuenca@lecnam.net

 

Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Mucem

La collecte du contemporain

Rendre compte par l’enquête-collecte du présent et des transformations et circulations contemporaines (mobilités, environnement, genres, mobilisations, enjeux patrimoniaux…) : définir un projet de recherche appuyé sur une relecture contemporaine des collections et appliqué à des terrains permettant la collecte documentaire d’objets et de témoignages qui viendront enrichir les fonds du musée sur les mutations des sociétés

Contribuer à une approche réflexive de la collecte patrimoniale comme méthode d’acquisition définitoire du Mucem : processus de la collecte, diversification des acteurs (chercheurs, artistes, citoyens impliqués…), principes de sélection et d’archivage des données, moyens spécifiques de médiation et de valorisation

Méditerranée : constructions culturelles et patrimoniales

Démarches participatives au musée (médiations, collections, expositions) :

• Mieux intégrer au musée la représentation des cultures peu reconnues, minorisées, ou (encore) informelles

• Démarches inclusives au musée : documentation contributive des collections, expositions à commissariat collectif, collectes contributives…

• Rôle du musée comme espaces du « care » : prise en compte de la vulnérabilité : conservation matérielle/relations symboliques aux donateurs

« Cultures populaires »

Interroger les « cultures populaires » depuis les collections et le projet scientifique du Mucem comme un terme opératoire qui fait travailler les frontières et hiérarchies entre catégories dans le champ politique comme dans celui de l’histoire de l’art, notamment :

• Arts et imageries populaires dans l'histoire des collections du Mucem (notamment : limites entre le singulier et le collectif ; entre art/artisanat/ techniques ou design)

• Statuts et muséographies de l’objet « ordinaire », « anonyme », « intime », « quotidien »

• Frontières entre histoire de l'art/ ethnographie/art contemporain

• Appropriations populaires des héritages antiques

• Réinventions des savoir-faire traditionnels

• Cultures urbaines, expressions artistiques non institutionnalisées

Analyse et documentation de corpus de collections et d’archives

• Fonds « skate »

• Fonds Europe du musée de l’Homme déposé au Mucem par le MNHN (en lien avec le MNHN et le MQB)

• Corpus prioritaires par pôles de collections : pôles « vie domestique », « vie publique », « arts du spectacle », « artisanat/industrie », « mobilités » / métissages », « corps / apparences / sexualité », « sport / hygiène / santé », « artisanat / industrie », « agriculture, alimentation », « croyances, religions », « art contemporain », « histoire des collections »

Contact : aude.fanlo@mucem.org

 

Musée national de l’Histoire de l’immigration

• Migrations, circulations, mobilités. XVIIIe-XXIe siècles

• Écritures de soi et archives de soi en migration

• Mobilité des artistes et circulation des oeuvres et des pratiques (XIXe-XXIe siècles)

• Migrations, représentations, sensibilités

• Histoire coloniale ; histoire du Palais de la Porte dorée dans la France des années trente

Contact : marianne.amar@palais-portedoree.fr

 

Muséum national d’Histoire naturelle

• Évolutions des relations homme-nature : évolution des rapports à la nature ; évolution des représentations ; évolution des usages

• Construction de récits par les participants : processus de construction des récits ; positionnement par rapport aux récits scientifiques ou institutionnels

• « Faire famille » et diversité des normes sociales

• Nommer et penser le Vivant à l'ère de l'Anthropocène.

• Mort contemporaine et mort passée.

• Relations à la nature dans le contexte de crise environnementale en prenant appui sur les savoirs, les expériences et le sensible et le rapport arts-sciences

• Interactions sociétés et biodiversité dans une approche diachronique, notamment autour des usages du bois et de son exploitation à partir des collections de la xylothèque

Contact : cecile.bernard@mnhn.fr

 

Musée de la Musique – Philharmonie de Paris

• La provenance des instruments de musique des collections françaises

• Musique et bioacoustique : le vivant, un patrimoine sonore

• Matériaux et diversité dans l’histoire de la facture instrumentale

Contact : mpmartin@cite-musique.fr

 

Musée national de la Préhistoire – Les Eyzies de Tailhac

• Les archives scientifiques des préhistoriens et les archives historiques du MNP (archives et histoires des sciences, histoire de la Préhistoire)

• Un musée national, à dimension historique, en zone rurale, au coeur d'un territoire emblématique la Vallée de la Vézère (sociologie et politique des publics)

• Les traitements anciens et actuels de restauration : évolutions dégradations, solutions au regard des exigences actuelles et à venir de conservation préventive et d'analyse des matériaux (à la croisée de la conservation préventive et des sciences archéologiques)

Contact : nathalie.fourment@culture.gouv.fr

 

Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

• Origines et trajectoires des oeuvres en contexte colonial et postcolonial, en particulier pour l'Afrique de l'Ouest et de l'Est.

Contact : philippe.charlier@quaibranly.fr

 

Musées de la ville de Sens

• Sociologie et étude des publics d'un musée de ville moyenne (étude précise, étude des abonnés sur les réseaux sociaux, étude des fréquentations croisées entre établissements culturels locaux : théâtre, bibliothèque, conservatoire,…)

• Industrie paléolithique : la collection D. Pereto (ramassage de surface dans la vallée de l'Yonne, près de 60.000 échantillons)

• Le palais des archevêques de Sens (XVIe- XXe s.) - histoire et histoire de l'architecture

• Fonds documentaire des chanoines Chartraire (1862-1935) et Leviste (1928-2021) : étude du fonds et élaboration du plan de classement (érudition locale, documentation Archevêché - Musées - Trésor de la cathédrale) en vue du signalement du fonds dans la base TAPIR (CGM - CCFR).

• Étude des collections d’histoire naturelle locales : naturalistes, faune, flore et insectes de l’Yonne au début du XXe siècle

• La Société archéologique de Sens et le mouvement d’émergence des sociétés savantes en France et Europe, de la collecte à la collection à Sens et dans le Sénonais

• Les collections napoléoniennes, construction d’un objet mémoriel autour du culte de l’Empereur

Contact : n.potier@grand-senonais.fr

 

Universcience

• Histoire des sciences et de la communication scientifique en lien avec l’histoire du Palais de la découverte

• Sociologie de la lecture publique (et notamment jeunesse) et design des espaces dans un contexte de bibliothèque et de ses usages

• Etudes de publics en contexte muséal, nouveaux développements méthodologiques

• Problématiques « Femmes et sciences »

• Recherche sur la médiation scientifique (études des impacts didactiques, évolutions des techniques de médiations, etc.), médiation étant entendue comme médiation humaine

Contact : Michele.ANTOINE@universcience.fr

Voir aussi