Share
Recrutements

Appel à candidatures - Contrat doctoral « Projet EXPEDIAS (Expériences du Présentisme en Espagne : Dispositifs, Arts et Savoirs) »

Vendredi, Avril 22, 2022

Université Paris Lumières & Labex Les passés dans le présent

Session 2022/2023

 

L’Université Paris Lumières et le labex Les passés dans le présent recrutent un.e allocataire doctorant.e à compter du 1er octobre 2022 et pour trois ans dans le cadre d’un contrat doctoral affecté au projet EXPEDIAS.

CALENDRIER

- Publication de l’appel à candidatures : vendredi 22 avril 2022

- Date limite de dépôt des candidatures : lundi 20 juin 2022 à 17h00 (horaire Paris)

- Présélection des candidatures : entre le 21 juin et le 28 juin 2022

- Annonce de la pré-sélection des candidat.e.s : 28 juin 2022

- Auditions : entre le 5 et le 8 juillet 2022

- Pré-annonce des résultats : le 8 juillet 2022

- Confirmation des résultats : septembre 2022

- Prise de poste : 1er octobre 2022

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

La ComUE Université Paris Lumières a été créée en 2014 (décret n°2014-1677 du 29 décembre 2014).

Elle œuvre sur l’ensemble des disciplines de sciences humaines et sociales et s’intéresse aussi à d’autres domaines en sciences exactes ou du vivant (biologie, informatique, mathématiques, etc., en rapport notamment avec l’intelligence artificielle). La ComUE Université Paris Lumières porte un intérêt manifeste aux humanités numériques et s’inscrit dans la dynamique dite de « science ouverte ».

La ComUE Université Paris Lumières se compose de trois membres fondateurs : l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, l’Université Paris Nanterre et le CNRS. À ces membres s’ajoutent des établissements statutairement « associés » qui ont rejoint l’Université Paris Lumières par conventions de partenariat ; les voici : l’Académie Fratellini, les Archives Nationales, la Bibliothèque nationale de

France, le Centre d’études, de documentation et d’information d’action sociale – CEDIAS-Musée Social, le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, l’École

Nationale Supérieure Louis-Lumière, l’ETSUP école de travail social, l’Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés (INSHEA), l’Institut national de l’audiovisuel (INA), le Musée d’archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye), le Musée du Louvre, le Musée national de l’histoire de l’immigration – Palais de la Porte Dorée, la Maison des cultures du Monde, le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, le Pôle Sup’93 (école de formation des artistes).

Par sa composition, l’Université Paris Lumières aborde les dimensions muséales, patrimoniales et archivistiques de la société et de ses productions, particularité unique en France. Elle s’investit également dans la réflexion autour du travail social et de ses implications.

Pour plus d’informations : www.u-plum.fr

Le labex Les passés dans le présent est un programme scientifique collaboratif, au long cours. Porté par l’université Paris Nanterre avec l’université Paris 8, le CNRS, l’université Paris Lumières (COMUE) et l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, le labex Les passés dans le présent est fondé sur une pratique internationale, inter-institutionnelle et collaborative. Il fait de la professionnalisation des étudiants dans le secteur culturel (innovation numérique, patrimoine, prospective) et du soutien aux jeunes chercheurs une priorité.

Comment forger de nouvelles manières de porter son regard vers le passé et vers le futur, qui nous permettraient de faire face aux défis de notre temps ? La question émane des travaux du labex Les passés dans le présent, qui ont évolué, depuis 2012, vers une expertise scientifique reliant le passé, le présent et le futur. Son approche, ancrée dans les sciences humaines et sociales et les humanités numériques, s’enracine aussi dans les exceptionnelles collections et ressources documentaires des grandes institutions culturelles partenaires : BnF, Archives nationales, INA, musée du quai Branly-Jacques Chirac et musée d'Archéologie nationale. 

Portant un regard à la fois rétrospectif et prospectif sur les relations des sociétés à leur passé et leur futur, le labex Les passés dans le présent se constitue en un véritable pôle interdisciplinaire, qui appréhende toutes les époques, des plus anciennes aux plus contemporaines, de la Préhistoire au temps présent, et toutes les aires géographiques dans une perspective comparatiste et plurilingue.

Pour découvrir le labex Les passés dans le présent : http://passes-present.eu

LE PROFIL DE POSTE POUR LE CONTRAT DOCTORAL « EXPEDIAS »

Le profil de poste est détaillé en seconde partie de document.

La thèse menée au sein d'EXPEDIAS sera rattachée à l'une des deux unités de recherche porteuses du projet (LER, université Paris 8, ED PTS, ou Etudes Romanes, université Paris Nanterre, ED 395), et pourra se faire en cotutelle avec une université étrangère.

INFORMATIONS CONCERNANT LE CONTRAT DOCTORAL

-        Durée : 3 ans ;

-        début du contrat : rentrée universitaire 2022-2023 ;

-        rémunération : forfait brut mensuel : 1866€/mois (rémunération en vigueur au moment de la publication de l’annonce).  Des missions complémentaires d’enseignement seront possibles, selon les règles en vigueur à l’Université où sera inscrit.e le.la doctorant.e.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ

-        Peuvent être candidat.e.s des étudiant.e.s non encore inscrit.e.s en thèse et qui ont soutenu leur mémoire de Master 2 à la date de dépôt des candidatures.

-        Peuvent être candidat.e.s des étudiant.e.s ayant poursuivi leur cursus universitaire en France ou à l’étranger.

-        Un dossier de candidature proposant une co-direction (entre 2 directeur.trice.s, entre 2 unités de recherche et/ou selon une approche pluri-disciplinaire) est autorisé.

-        Les co-tutelles avec des universités françaises ou étrangères sont également bienvenues.

CRITÈRES DE SÉLECTION

- Les critères de sélection pour ce contrat doctoral seront les suivants :

-        la qualité scientifique du dossier (clarté de la problématique, méthodologie et modalités de mise en œuvre) ;

-        la qualité du parcours du ou de la candidat.e ;

-        la maîtrise des langues française (minimum B2) et espagnole (C1-C2) ;

-        l’adéquation entre le ou la candidat.e, son projet de thèse et le profil du contrat doctoral « EXPEDIAS».

MODALITÉS DE SÉLECTION

Le jury évaluateur sera composé des personnes suivantes :

- 2 membres mandatés par le Labex Les passés dans le présent

- Le responsable scientifique du Labex Les passés dans le présent        

- 1 membre mandaté par le Collège doctoral de la ComUE UPL (un des deux co-directeur.trices)

- Un.e représentant.e de l’équipe de présidence de la ComUE Université Paris Lumières, qui préside le jury.

Les auditions sont prévues en présentiel au siège de l’Université Paris Lumières, 75013 PARIS. Cette modalité pourra être modifiée en fonction des directives ministérielles en lien avec la pandémie de la COVID19.

LE DOSSIER DE CANDIDATURE

Les candidat.e.s qui souhaitent postuler au présent contrat doctoral de la ComUE UPL et du Labex Les Passés dans le présent doivent communiquer un dossier composé des pièces suivantes :

-        Le dossier de candidature complété (dont le projet de thèse : 10 000 signes maximum. Police Time, taille 12, bibliographie sommaire incluse. Attention : par souci d’égalité, les pages supplémentaires seront retirées du dossier) ;

-        Un curriculum vitae académique (2 pages maximum) ;

-        Une lettre de motivation (3 000 signes maximum) ;

-        Le relevé des notes de Master ;

-        Le diplôme de master ou, à défaut, l’attestation de soutenance ;

-        Le mémoire de Master (en .pdf) ;

-        L’avis motivé du directeur ou de la directrice de thèse pressenti.e ;

-        L’avis motivé de la direction de l’unité de recherche d’accueil.

Le dossier de candidature sera envoyé sous forme électronique au format .pdf (un seul fichier portant le nom du candidat) sur l’adresse suivante : pasp.allocations22@passes-present.eu

Dans « l’objet » de ce mail, prière de préciser expressément comme selon l’exemple suivant : Candidature-DOC-EXPEDIAS

Un accusé de réception sera expédié par la suite.

CONTACTS

Pour toute demande de renseignements complémentaires au sujet de cet appel à candidatures (hors définition du projet scientifique de la thèse), écrire à l’adresse suivante : pasp.allocations22@passes-present.eu

Pour contacter l’équipe scientifique du projet EXPEDIAS, merci de contacter :

brice.chamouleau-de-matha[at]univ-paris8.fr

pascale.thibaudeau[at]univ-paris8.fr

zoraida.carandell[at]parisnanterre.fr

 

« Le projet EXPEDIAS du labex Les passés dans le présent »

 

Contexte du projet de recherche

Conduit sous la direction de Brice Chamouleau, Pascale Thibaudeau et Zoraida Carandell  au sein du Labex Les passés dans le présent, le projet EXPEDIAS  (Expériences du Présentisme en Espagne : Dispositifs, Arts et Savoirs)s’empare d’une catégorie centrale dans la saisie des temporalités politiques depuis 1989, le présentisme, et vise à en discuter ses appropriations, ses usages et ses enjeux descriptifs dans un contexte européen qui a constitué une des scènes majeures de la contestation sociale, politique et artistique dans le sillage de la crise de 2008, l’Espagne. En s’intéressant à cette inscription dans des textures locales distinctes de celles que convoque François Hartog pour caractériser le présentisme, il s’agit de réfléchir aux usages des temporalités au XXIe siècle en Espagne, où la mise en dispute du présent convoque, dans les contestations, des rétrospections, des rétrotopies vers le moment fondateur de l’ordre démocratique, la Transition démocratique, pour construire des horizons futurs non dystopiques. EXPEDIAS ne décrit pas seulement ces usages des temps, il prétend en proposer une inscription locale dans des matrices politiques qui accompagnent l’avènement d’un présent dont le futur état déjà indéfini sous la dictature franquiste. Pour y parvenir, EXPEDIAS est interdisciplinaire : il réunit une équipe de chercheur·es spécialistes de l’Espagne contemporaine dans les domaines de l’histoire, des sciences politiques, du genre, de la littérature et des arts.

Partenaires du projet

Laboratoire d’Études Romanes (université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)

Études Romanes (université Paris Nanterre)

Equipe CREER de l’unité de recherche IMAGER (université Paris Est-Créteil)

Equipe TRANSFICCION (université de Saragosse, Espagne)

Equipe GRUPO DE ESTUDIOS DE HISTORIA ACTUAL (université de Cadix, Espagne)

Encadrement du doctorant

Inclus dans l’équipe EXPEDIAS, le candidat ou la candidate réalise une thèse de doctorat au sein de l’une des deux unités de recherche suivantes : Laboratoire d’Études Romanes, université Paris 8 ou Études Romanes, université Paris-Nanterre. Il bénéficie en outre de l’environnement scientifique du labex Les passés dans le présent (journées doctorales, ateliers transversaux, etc.).

Recherche confiée au doctorant

La thèse portera sur l’Espagne de la fin du XXe siècle et du XXIe siècle à l’aune du concept de présentisme développé par François Hartog et mis en débat par le projet EXPEDIAS. Il s'agit de soumettre le présentisme à l’épreuve du contexte espagnol, marqué par les enjeux mémoriels au centre du débat public, avec la « Loi de Mémoire Historique » de 2007, prolongée par le projet de « Loi de mémoire démocratique ». Par ailleurs, ce qui a pris le nom de « récupération de la mémoire historique » a interrogé le sens à donner aux temporalités politiques, avec la remise en cause des historiens dans l’élaboration d’un discours national sur la démocratisation post-dictatoriale. L’Espagne de la deuxième décennie du XXIe siècle se distingue néanmoins en Europe en ce qu’elle a construit des langages sociaux non catastrophistes sur le futur pour réengager une réflexion sur le changement social.

Ces temporalités subjectives non conformes au récit présentiste prenant corps à la fois dans les usages publics de l’histoire, les mouvements de contestation et d'émancipation, les savoirs situés, les arts et la littérature, la thèse pourra se décliner, au choix et à titre indicatif, selon différents axes :

            - Ecritures et réécritures de l’histoire

            - Mémoires de la Guerre Civile, de la dictature et de la Transition

            - Luttes sociales, 15-M, féminismes et questions de genre

            - Utopies, rétrotopies et dystopies

            - Rapports centre / périphérie (nationalismes, colonialisme)

Ces axes devront être étroitement associés à la question du présentisme et pourront être envisagés selon diverses mises en œuvre :

            - Construction des savoirs sur les temporalités

- Modalités énonciatives des temps

            - Dispositifs artistiques ou médiatiques

            - Activisme et artivisme politique

Constituer de nouveaux corpus matérialisant les rapports aux temporalités peut faire partie des objectifs de la thèse.

Toutes les disciplines de l’hispanisme sont éligibles à cet appel.

Le ou la candidate retenu.e fera partie du comité de projet d’EXPEDIAS.

Profil du doctorant

Le candidat ou la candidate doit être diplômé.e de M2

-        soit en Études hispaniques ;

-        soit dans une autre discipline (par exemple, histoire, littérature, sciences politiques, histoire de l’art, études cinématographiques, études de genre…), le mémoire de recherche portant alors sur l’Espagne contemporaine. Une licence en Etudes hispaniques serait un atout, sans constituer une obligation.

Le descriptif de l'appel et le formulaire de candidature sont téléchargeables ci-dessous dans la rubrique Documents. 

Voir aussi